La charmante beauté des pagodes khmères de Soc Trang

Avec une architecture unique imprégnée de la culture khmère du Sud, des pagodes célèbres telles que Som Rong, Wath Sro Loun, Khleang et la pagode des chauves-souris (de son vrai nom Seraytecho Mahatup en langue khmère) sont devenues des destinations touristiques attractives de la province de Soc Trang (delta du Mékong).

>> Promouvoir les valeurs culturelles traditionnelles des Khmers

>> Ouverture de la fête culturelle, sportive et touristique des Khmers du Sud

>> Les Khmers de Trà Vinh célèbrent la Fête Ok Om Bok

La beauté à couper le souffle de la pagode Som Rong.

La splendeur et la grandeur d’une pagode reflètent la prospérité des habitants locaux. Pour les Khmers, qui représentent près de 35% de la population de Soc Trang, la pagode est une résidence secondaire.

Jeunes adeptes bouddhistes dans la pagode Wath Sro Loun.

Les fêtes et célébrations khmères sont nombreuses. La plus grande est la Katina. Il s’agit d’un événement qui rassemble tous les membres d’une famille à la pagode pour effectuer des offrandes de tuniques aux bonzes, ainsi que pour remercier Bouddha et les Êtres Suprêmes pour leur aide apportée. En plus de dons de tuniques aux bonzes, de nos jours, les Khmers offrent également d'autres objets pratiques de la vie quotidienne tels que des couvertures, des moustiquaires, des ustensiles de cuisine, des armoires ou encore de l’argent.

Une danse khmère traditionnelle.

En plus des Khmers, les pratiquants d’origine chinoise ainsi que les Kinh (ethnie majoritaire) profitent également de cette occasion pour s'inviter à la pagode et participer à la cérémonie d'offrandes tout en priant les dieux de leur apporter chance et prospérité.

Khmers pratiquant des danses traditionnelles dans une pagode,

En plus de la découverte des pagodes emblématiques des Khmers à Soc Trang, les visiteurs peuvent également partir à la découverte d’autres attractions de la province.

Texte et photos : Quang Châu/CVN

back to top