L'UE accepte de plafonner le prix du pétrole russe

Les États membres de l'Union européenne (UE) se sont mis d'accord vendredi 2 décembre sur un plafonnement du prix du pétrole brut russe transporté par voie maritime à 60 USD le baril.

>> Le G7 prêt, sur le principe, à se sevrer du pétrole russe

>> L’UE peut encore parvenir à un accord sur un embargo pétrolier

>> Le G7 annoncera le niveau du plafond du prix du pétrole russe

Deux pétroliers se transfèrent une cargaison d'hydrocarbures au large de l'île grecque d'Eubée, le 29 mai.
Photo : AFP/VNA/CVN

La décision doit être approuvée officiellement par une procédure écrite. Les détails de l'accord doivent être publiés dimanche dans le journal juridique de l'UE.

Conformément au plafonnement des prix, les services d'assurance, de financement et autres services pour les expéditions de pétrole russe seront interdits si le pétrole se vend à plus de 60 dollars le baril.

Les ministres des Finances des pays du Groupe des Sept (G7) sont convenus en septembre d'imposer un plafonnement des prix du pétrole russe.

Qualifiant le plan du G7 de complètement absurde, le vice-premier ministre russe Alexandre Novak a dit que la Russie ne fournirait pas de pétrole et de produits pétroliers aux pays qui soutiennent le plafonnement des prix, avertissant que cette mesure pourrait détruire le marché mondial du pétrole.

Xinhua/VNA/CVN

back to top