L'Indonésie vise une croissance du PIB de 5,3% l'année prochaine

Le gouvernement indonésien a fixé son objectif de croissance économique à 5,3% l'année prochaine, a déclaré le président Joko Widodo dans son discours sur le budget de l'État 2023 lors de la réunion plénière de la Chambre des représentants plus tôt cette semaine.

>>L'économie indonésienne devrait croître de 4,6% en 2022

>>L'Indonésie prévoit d'augmenter les prix des carburants et de l'électricité

>>L'Indonésie va allouer deux milliards d’USD au projet de la nouvelle capitale

Le président
Photo : AFP/VNA/CVN

Le gouvernement continuera de redoubler d'efforts pour assurer la durabilité de la reprise économique nationale et de faire pression pour une expansion constante de la production afin de créer autant d'opportunités d'emploi que possible, a-t-il déclaré.

Il a également souligné que de nouvelles sources de croissance doivent être réalisées sans délai. Dans cette optique, la mise en œuvre de divers programmes de réformes structurelles a continué d'être accélérée pour provoquer la transformation économique.

L'investissement doit être stimulé, tandis que la compétitivité des produits manufacturés nationaux sur le marché mondial doit être améliorée, a déclaré le président.

Il a en outre noté que le secteur privé est devenu de plus en plus robuste en tant que moteur de croissance. Par conséquent, la gestion de la politique budgétaire peut être mieux orientée vers la création d'un équilibre entre l'amélioration de la productivité et de la compétitivité, ainsi que le maintien de la santé budgétaire et de la continuité pour gérer les risques et la dynamique futurs.

L'objectif de croissance économique de 5,3% pour 2023 est supérieur à l'objectif de croissance de 5,2% fixé par le gouvernement dans le budget de l'État pour 2022. L'objectif de croissance indique que l'économie indonésienne a continué de se redresser après avoir enregistré une croissance de 3,69% en 2021 en raison de l'impact de la pandémie de COVID-19.

Joko Widodo a proposé un budget de 3.041,7 billions d’IDR (205,94 milliards d'USD) pour l'année prochaine, en donnant la priorité aux soins de santé, aux ressources humaines, au développement des infrastructures et à la protection sociale.


VNA/CVN