L'économie thaïlandaise maintient sa croissance dynamique

Les perspectives économiques globales pour la Thaïlande cette année restent positives, mais l'inflation, les tensions mondiales, l'augmentation des taux d'intérêt et la dette continuent de menacer la croissance du pays, a déclaré le Conseil national thaïlandais de développement économique et social (NESDC).

>>La Thaïlande pourrait être le deuxième exportateur mondial de riz cette année

>>L'économie thaïlandaise devrait croître de 2,7 à 3,5% en 2022

Des touristes étrangers à Bangkok en

Le produit intérieur brut (PIB) thaïlandais au deuxième trimestre de cette année a augmenté de 2,5% en glissement annuel, contre une expansion de 2,3% au trimestre précédent, aidant l'économie à croître de 2,4% au premier semestre 2022, a-t-il indiqué.

L'expansion des dépenses de consommation privée et des exportations de services, ainsi que la reprise de l'industrie du tourisme suite à l'assouplissement des mesures de contrôle du COVID-19, ont permis aux activités et aux dépenses économiques de revenir à des niveaux normaux, avec le soutien des mesures de relance de la consommation.

Cependant, certains facteurs de risque géopolitiques doivent être pris en compte pour les perspectives économiques de la Thaïlande au cours des six derniers mois de cette année, selon le journal The Nation.

Le secrétaire général du NESDC, Danucha Pitchayanun, a déclaré que la prolongation de la crise ukrainienne, le risque de pandémie de COVID-19 et de monkeypox, la hausse des taux d'intérêt et le ralentissement économique de la Chine sont les principaux facteurs à surveiller de près.

Le conseil a également suggéré que le gouvernement surveille et adapte les mécanismes du marché pour aligner les prix intérieurs sur les coûts des intrants, soutenir la production agricole et les revenus des agriculteurs, régler la dette au détail face à la hausse des taux d'intérêt, maintenir la dynamique du secteur des exportations, catalyser la reprise dans le secteur du tourisme et des services connexes, et se préparer à la volatilité des marchés économiques et financiers mondiaux.

En outre, des politiques de soutien aux petites et moyennes entreprises (PME) sont nécessaires pour soutenir la croissance à long terme de la Thaïlande.

Le NESDC prévoit que l'économie thaïlandaise connaîtra une croissance de 2,7 à 3,2% en 2022, principalement grâce à l'augmentation de la demande intérieure, à la reprise du secteur du tourisme et à l'expansion continue des exportations de biens.


VNA/CVN