27/04/2020 17:34
L’APEC (Coopération économique Asie-Pacifique) devrait afficher une croissance économique de 2,7% en 2020 en raison de l'impact de la pandémie de COVID-19.
>>COVID-19 : report d’une série de réunions de l'APEC en Malaisie
>>La Malaisie reporte une réunion de l’APEC en raison la pandémie de COVID-19
>>Le Vietnam participe à l'APEC SOM 1 en Malaisie


Un recul de la croissance estimé à 2,7%. Il s'agit de la plus forte baisse depuis que l'APEC a atteint un taux de croissance proche de zéro en 2009 en raison de la crise financière mondiale, selon le Secrétariat de l'APEC. L'année dernière, cette organisation avec 21 économies membres a connu une croissance économique de 3,6%.

Le taux de chômage de l'APEC devrait augmenter à 5,4% en 2020 contre 3,8% en 2019, soit 23,5 millions de travailleurs supplémentaires au chômage en 2020, selon un rapport publié par le Secrétariat de l'APEC.

Un rebond économique est prévu pour 2021, avec une croissance prévue de 6,3%, supérieure à la croissance économique mondiale prévue de 5,8%. Ce rebond, cependant, dépend de l'efficacité des mécanismes pris pour éviter une deuxième vague de la pandémie de COVID-19 ainsi que des mesures pour stimuler l'économie.

L'APEC comprend 21 économies membres que sont l'Australie, Brunei, le Canada, le Chili, la Chine, Hong Kong (Chine), l'Indonésie, le Japon, la République de Corée, la Malaisie, le Mexique, la Nouvelle-Zélande, la Papouasie-Nouvelle-Guinée, le Pérou, les Philippines, la Russie, Singapour, Taïwan, la Thaïlande, les États-Unis et le Vietnam.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Hôi An va accueillir de nouveau des touristes À partir du 24 septembre, la vieille ville de Hôi An de la province de Quang Nam (Centre) va accueilir de nouveau des touristes.