18/06/2022 17:13
L'émissaire de l'ONU pour le Yémen, Hans Grundberg, a salué la récente reconduction pour deux mois de la trêve initialement instaurée début avril dans ce pays déchiré par la guerre, première étape, selon lui, vers un règlement de paix.
Lieux d'une explosion d'une bombe près d'Aden, au Yémen, en octobre 2021.
Photo : Xinhua/VNA/CVN


La trêve "a apporté un répit humanitaire à la population sans précédent dans l'histoire du conflit et, à cet égard, elle nous donne aussi une marge de manoeuvre, un répit, pour nous engager dans un règlement politique", a déclaré vendredi 17 juin le diplomate suédois Hans Grundberg.

"La trêve est le premier pas vers un règlement plus large", a-t-il déclaré en marge du Forum international du Yémen à Stockholm, une conférence à laquelle participent des acteurs politiques yéménites, des experts et des représentants d'une multitude d'organisations de la société civile.

Le 2 juin, le gouvernement et les rebelles Houthis ont accepté de renouveler in extremis la trêve en vigueur au Yemen depuis le 2 avril, pour deux mois supplémentaires.

Le pays le plus pauvre de la péninsule arabique est dévasté depuis plus de sept ans par la guerre opposant les Houthis, des rebelles proches de l'Iran, et les forces du gouvernement, appuyées depuis 2015 par une coalition dirigée par l'Arabie saoudite voisine.

Le conflit a déclenché la pire crise humanitaire au monde, selon l'ONU, faisant des centaines de milliers de morts et laissant des millions de personnes au bord de la famine.

Dans le cadre de la trêve, les vols commerciaux ont repris depuis l'aéroport de Sanaa vers Amman et Le Caire et les pétroliers ont pu accoster dans le port vital de Hodeida, aux mains des rebelles, pour tenter d'atténuer les pénuries de carburant.

"La trêve nous permet de prendre des mesures qui normalisent la vie de la population yéménite dans certaines petites zones, et je pense que c'est à la fois important et symbolique, a déclaré M. Grundberg. Le souhait évident que j'ai est que cette normalisation, non seulement sur l'aéroport mais sur toutes les autres questions sur lesquelles nous nous engageons, se poursuive".


AFP/VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
GREAT, un programme australien en faveur des femmes minoritaires

Les touristes vietnamiens sont les plus optimistes d’Asie-Pacifique Commandé par Booking.com, l’indice de confiance des voyageurs, publié mercredi 22 juin, montre que le Vietnam est devenu le 2e pays le plus confiant dans la région Asie-Pacifique, avec 85% des touristes locaux déclarant avoir l’intention de voyager dans les 12 prochains mois.