Le numérique accompagne les mutations agricoles à Hai Duong

Depuis quelques années, les agriculteurs de la province de Hai Duong (Nord) s’emploient à appliquer des technologies avancées dans la culture de litchi et à mettre en œuvre un modèle de production agricole bio aux normes de bonnes pratiques agricoles du Vietnam (VietGap).

>>Le Vietnam vise le Top 10 mondial de la transformation agricole

>>Promouvoir l'exportation du litchi de Hai Duong

>>Agriculture : la transformation numérique, une tendance incontournable

L'objectif est de promouvoir la vente des produits sur les plateformes électroniques et de conquérir les marchés exigeants tels que le Japon et l’Union européenne.

À ce jour, accélérer la transition numérique est devenu une tendance incontournable pour augmenter la valeur ajoutée des produits agricoles de Hai Duong.

En 2022, les autorités du district de Thanh Hà ont délivré des codes de traçabilité à certaines plantations de litchis cultivées suivant les normes GlobalGap, pour leur permettre d’exporter leurs produits.
Photo : VNA/CVN

Pionnier dans la transition numérique, le district de Thanh Hà a mis en place de nombreuses mesures pour aider les agriculteurs à appliquer les technologies avancées dans la production agricole. Si auparavant, le numérique était assez méconnu de la plupart des agriculteurs, maintenant, l’épidémie prolongée de COVID-19 a gravement affecté l’écoulement des produits, les obligeant à changer leur approche.

De plus en plus, les agriculteurs, les coopératives et les entreprises participent au programme "À chaque commune, son produit", tout en appliquant les normes, les bonnes pratiques agricoles du Vietnam (VietGap) ou les bonnes pratiques agricoles internationales (GlobalGap), et ce dans le but de conquérir les marchés exigeants. Des chaînes de production et d’écoulement ont été créées et les agriculteurs commencent à recourir aux plateformes de commerce électronique pour écouler leurs produits et diversifier leurs débouchés.

Actuellement, les litchis de Thanh Hà sont vendus sur plusieurs plateformes électroniques tels que Postmart, Sendo, Voso et Lazada. Par le biais de ces plateformes numériques, cette spécialité de la province de Hai Duong a été aussi exportée vers les marchés exigeants, dont l’Europe, les États-Unis, le Japon et l’Australie.

Force est de constater qu’à l’heure de la révolution 4.0, l’e-commerce est considéré comme un moyen efficace pour aider les agriculteurs à accroître leurs revenus. Lors de la dernière récolte, sur une superficie de 1,4 ha de litchis, la famille de Nguyên Van Sung a réalisé un bénéfice de plus de 200 millions de dôngs. En ce moment, il s’occupe de son verger de litchis. Tous les travaux sont notés quotidiennement sur une application installée sur son smartphone.

"Après la récolte, nous commençons à tailler les branches. Lorsque les plantes poussent et sont attaquées par des parasites, nous pulvérisons des insecticides. Lorsque les plantes de litchi fleurissent, nous les fertilisons avec de l’azote et du phosphore. Le processus de soin doit répondre aux normes VietGap et GlobalGap. Il est désormais encore plus facile de suivre et de contrôler les travaux agricoles avec un smartphone", a dit Nguyên Van Sung.

Cette année, les autorités du district de Thanh Hà ont délivré des codes de traçabilité à certaines plantations de litchis cultivées suivant les normes GlobalGap, pour leur permettre d’exporter. Pour en arriver là, il a fallu que les fruiticulteurs adoptent de nouvelles méthodes et respectent les consignes, notamment en matière d’usage des produits phytosanitaires. Pour Pham Van Giang, chef du groupe de production numéro 10, il s’agit, là encore, de se donner les moyens d’exporter toujours plus.

"La plupart des agriculteurs sont des personnes âgées et souvent ils n’ont pas de smartphones. Par conséquent, nous souhaitons que les autorités locales organisent régulièrement des ateliers de formation sur le modèle de production biologique en leur faveur. Cette année, seul notre groupe de production a reçu des codes de traçabilité. Mais l’an prochain, la province de Hai Duong envisage de délivrer des codes de traçabilité à toutes les plantations fonctionnant selon les normes GlobalGap, pour leur permettre d’exporter", a-t-il indiqué.

Les codes de traçabilité facilitent également la vente de produits agricoles via des plateformes commerciales en ligne, notamment dans le contexte de l’épidémie de COVID-19. En 2021, 50 tonnes de litchis et 100 tonnes de légumes de la province de Hai Duong ont été écoulées via la plateforme électronique Sendo. Fort de ce succès, Sendo continue à collaborer étroitement avec les organes compétents provinciaux et les agriculteurs afin de perfectionner le nouveau modèle de marché Sendo Farm et de créer un processus d’emballage et de transport rationnel et efficace. De plus en plus, les produits agricoles bio de Hai Duong sont prisés par les consommateurs pour leur qualité.

Outre la vente en ligne des produits agricoles, Hai Duong aide aussi les entreprises à appliquer des technologies intelligentes dans la supervision du processus de soin dans les plantations de litchis.

"Nous appliquons un logiciel spécifique capable de gérer et de localiser l’emplacement du verger de litchis ainsi que de mettre à jour le processus de plantation, d’entretien, de fertilisation et de pulvérisation. De plus, nous disposons également d’un logiciel de traçabilité. Les technologies de l’information nous permettent de nous connecter facilement avec les agriculteurs et les autorités locales pour mieux gérer les plantations de façon à ce que nos produits répondent aux normes pour pouvoir être exportés vers les marchés exigeants", a déclaré Ngô Thi Thu Hông, directrice de la société Ameii Vietnam.

Production de 61.500 tonnes de litchis

Prétraitement de litchis de Hai Duong pour l'exportation au Japon.
Photo : VNA/CVN

Le commerce électronique a permis d’augmenter la valeur ajoutée et de créer un nouveau canal de distribution durable pour les produits du terroir de la province de Hai Duong. Le renouvèlement des méthodes de culture et de promotion commerciales a aidé les litchis de Hai Duong à conquérir une trentaine de marchés dans le monde dont des marchés les plus exigeants tels que le Japon, les États-Unis, l’Australie, l’UE, Singapour ou encore la Chine. Dans les temps à venir, Hai Duong envisage de stimuler ses exportations et de promouvoir une agriculture biologique et intelligente, a fait savoir Vu Viêt Anh, président du Comité populaire du district de Thanh Hà.

"L’objectif est de normaliser la qualité des produits. Pour ce faire, la province de Hai Duong a élaboré un projet de développement du modèle de production agricole intelligente et biologique, période 2021-2025, avec vision jusqu’en 2030. Outre les politiques de la province, notre district s’emploie également à élargir et à superviser strictement les plantations de litchis bio destinées à l’exportation", a-t-il expliqué.

Cette année, la province de Hai Duong a produit plus de 61.500 tonnes de litchis, dont 10% ont été exportés vers des marchés exigeants comme le Japon et l’Europe. À ce jour, les technologies numériques constituent un véritable moyen permettant aux agriculteurs d’améliorer la qualité et d’augmenter la valeur de leurs produits.

VOV/VNA/CVN