18/04/2015 10:11
Plus de 150.000 patients de 102 pays et territoires ont été soignés par la médecine traditionnelle dans la clinique Tho Xuân Duong, à Hanoi. Un exploit qui a permis à son responsable, le médecin Phùng Tuân Giang, de recevoir un certificat de l’Organisation des records d’Asie.
>>Médecin traditionnel vietnamien honoré par l’Organisation des records de l'Asie

L’Organisation des records d’Asie vient de décerner le certificat de «Médecin qui a soigné beaucoup de malades de divers pays par la médecine traditionnelle du Vietnam» au médecin Phung Tuân Giang, responsable de la clinique Tho Xuân Duong. Située à Hanoi, elle a été fondée il y a 400 ans.  Plus de 150.000 malades de 102 pays et territoires y ont été soignés par la médecine traditionnelle : plantes médicinales, acupuncture, etc.

Le médecin Phùng Tuân Giang (droite) reçoit le certificat de «Médecin qui a soigné beaucoup de malades de divers pays par la médecine traditionnelle du Vietnam». Photo : NSNL/CVN

L’Université des records du monde lui a aussi remis un diplôme de Docteur honoris causa, et l’Académie mondiale de la science créative, un satisfecit pour ses contributions envers la communauté. Une consécration pour ce praticien.

Une lignée de médecins royaux

Né en 1974 à Hanoi, Phùng Tuân Giang relève de la 16e génération d’une famille qui pratique la médecine traditionnelle depuis quatre siècles.

Selon le registre généalogique de la famille Phùng, l’ancêtre est Phùng Van Duong, qui vécut à l’époque des Lê postérieurs (1427-1789), et qui devint, en 1653, médecin du Thai Y Viên (organe chargé de la santé du roi). Ses descendants se chargèrent des rois suivants. Phùng Van Côn (1743-1822), petit-fils de M. Duong, reçut notamment le titre «Oanh liêt Tuong Quân» (Général célèbre) par le roi Quang Trung (1788-1792) et une pièce d’or gravée des quatre lettres «Nhât Phâm Duong Triêu» (premier degré de la hiérarchie mandarinale de la dynastie régnante) en récompense de ses contributions lors de la campagne antichinoise de 1789 et pour la médecine nationale. Cette pièce est toujours conservée par la famille Phùng.

La clinique Tho Xuân Duong a été appelée ainsi par le médecin Phùng Duc Hâu, ancien président de l’Association de la médecine traditionnelle Thuong Tin de l’ancienne province de Hà Tây (actuellement en banlieue de Hanoi). Phùng Tuân Giang est son petit-fils. Formé à l’Institut de médecine traditionnelle du Vietnam, Giang associe les connaissances traditionnelles, notamment celles de sa famille, aux techniques occidentales avancées. Une trentaine de médecins expérimentés vietnamiens et étrangers l’ont accompagné dans son parcours, dont Dô Tât Loi, Lê Van Suu, Dào Kim Long, Nguyên Tài Thu et Lê Dac Quy. «Grâce à ces maîtres, j’ai acquis de l’expérience et de la maturité», partage Giang.        
           
Médecine traditionnelle en promotion

Cette médecine traditionnelle qu’il chérit, Giang ambitionne de la faire connaitre et de la valoriser à l’étranger. Il s’active pour faire de ce rêve une réalité, via notamment la création d’un site web et d’un réseau de conseil.

Le médecin Giang examine des malades étrangers dans sa clinique Tho Xuân Duong. Photo : CTV/CVN

Ces dernières années, il a collecté des plantes médicinales précieuses dans le pays et à l’étranger. Parmi lesquelles deux tubercules de ginsengs Ngoc Linh (Panax vietnamensis), 20e espèce de ginseng décrite dans le monde et l’une des quatre plus rares. L’un des tubercules est le plus lourd du Vietnam et le second, le plus vieux.

On lui a proposé des dizaines de milliards de dôngs, mais il a toujours refusé de les vendre. De plus, le médecin est fier d’un champignon Phuc Linh Thiên (Sclerotium Poriae Cocos) de 2,2 kg, très rare, trouvé dans la cordillère de Hoàng Liên Son. «Toutes ces plantes médicinales précieuses sont utilisées pour soigner nos malades», souligne Phùng Tuân Giang. Compte tenu de la rareté croissante de ces plantes, sa clinique a investi dans le développement de zones de production. 

«Nous ne cessons de faire des études sur des nouvelles matières médicinales et de nouvelles méthodes pour traiter plus efficacement nos malades», assure-t-il.   

La clinique Tho Xuân Duong a remporté de nombreuses distinctions honorifiques : la Coupe «Pour la santé communautaire», la Coupe d’or «Pour la santé des Vietnamiens». Phùng Tuân Giang, pour sa part, s’est vu attribuer le titre de «Dévouement pour la santé des Vietnamiens» par le ministère de la Santé, mais aussi la Coupe d’or «Médecin d’excellence Hai Thuong Lan Ông».


Clinique Tho Xuân Duong

Adresse 1: N°99, rue Vôi, bourg de Thuong Tin, district de Thuong Tin, banlieue de Hanoi
Tél. : (+84-4) 33 85 33 21

Adresse 2 : N°46, rue Lê Van Thiêm, quartier de Nhân Chính, arrondissement de Thanh Xuân, Hanoi
Tél. : (+84-4) 85 87 47 11
Hotline : (+84-19) 00 54 55 57

Website : www.thoxuanduong.com
Email: dongy@thoxuanduong.com
 

Quê Anh/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Quand les femmes d’ethnies minoritaires participent aux modèles économiques locaux

Destinations attrayantes de la province de Thanh Hoa Outre ses belles plages, la province de Thanh Hoa (Centre) regorge de destinations attrayantes, comme la réserve naturelle de Pu Lông et le parc national de Bên En.