10/09/2021 16:53
Le gazoduc controversé Nord Stream 2 entre la Russie et l'Allemagne a été "entièrement achevé", a annoncé le géant russe Gazprom, un chantier stratégique longtemps retardé par des menaces de sanctions américaines et des tensions géopolitiques.
>>Le PDG de Nord Stream 2 pense que le gazoduc sera achevé cet été
>>La Turquie propose d'acheminer du gaz turkmène vers l'Europe

Le logo du groupe russe Gazprom dans une station-service à Moscou, le 16 avril.
Photo : AFP/VNA/CVN

"Lors d'une réunion opérationnelle matinale à Gazprom, (le directeur général du groupe) Alexeï Miller a déclaré que ce matin, à 8h45 heure de Moscou (05h45 GMT), la construction du gazoduc Nord Stream 2 avait été complétement achevée", a indiqué Gazprom dans un message diffusé sur sa chaîne Telegram.

Le gazoduc sous-marin en mer Baltique doit doubler les livraisons de gaz russe vers l'Allemagne, principal promoteur du projet.

La chancelière allemande Angela Merkel et le président russe Vladimir Poutine n'ont eu cesse de marteler que Nord Stream était un projet purement commercial, sans dimension politique.

Ce tube d'une capacité de 55 milliards de m3 de gaz par an parcourt 1.230 kilomètres sous la mer Baltique sur le même parcours que son jumeau Nord Stream 1, opérationnel depuis 2012.

Finalement, un revirement de Washington, après l'arrivée au pouvoir de Joe Biden, a permis l'élaboration d'un compromis germano-américain pour tenter de clore ce litige.

Pour l'Ukraine, ce tube pourrait à terme priver Kiev d'au moins 1,5 milliard d'USD par an qu'elle touche actuellement pour le transit du gaz russe par son territoire vers l'Europe.

La chancelière a souligné fin août en Ukraine que son pays allait tout faire pour faire prolonger le contrat de transit russo-ukrainien expirant en 2024.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le concours "Jeunes Reporters Francophones 2021" couronné de succès

Expérience de voyage en ligne, une nouvelle orientation pour le tourisme de Hà Giang Face aux impacts négatifs de l'épidémie de COVID-19, la province septentrionale de Hà Giang profite des plateformes numériques pour promouvoir son secteur touristique.