Thanh Hoa
Le chapeau conique de Tho Lôc mis à l’honneur dans un village artisanal traditionnel

Le chapeau conique de Tho Lôc, dans la commune éponyme du district de Tho Xuân, province de Thanh Hoa (partie septentrionale du Centre), a récemment été mis à l’honneur dans un village artisanal traditionnel.

>> Excursion au village des chapeaux iconiques

>> L'originalité des chapeaux coniques des Tày à Bac Hà

Fabrication du chapeau conique à Tho Lôc, province de Thanh Hoa (Centre).

Il s’agit d’une initiative qui fait non seulement la fierté des populations de la province de Thanh Hoa, mais qui ouvre également des opportunités afin que le produit soit reconnu par le programme OCOP (À chaque commune son produit) dans un futur proche.

En se rendant dans la commune de Tho Lôc, il n’est pas rare de voir des scènes où les artisans s’attèlent à la fabrication de chapeaux coniques, créant ainsi une effervescence constante dans le village.

D’après la septuagénaire Lê Thi Kiên, afin de produire un beau chapeau conique, il est nécessaire pour les chapeliers de passer par de nombreuses étapes. Du choix des feuilles à la découpe des motifs, en passant par l'encadrement, le cintrage des jantes et enfin le polissage pour sa conservation.

"La sélection des matériaux est également très méticuleuse. Chaque étape demande à l’artisan une extrême minutie", informe cette femme riche de 60 ans d'expérience dans le métier.

Elle souligne : "Il est impératif de bien maîtriser la température afin que les feuilles soient vraiment plates sans les brûler lors du repassage. Le bord du chapeau doit se faire à base de petites tiges de bambou absolument lisses, pas déformés. Lors de la phase de couture des cônes, les lignes d'aiguille doivent être régulières. Telles sont les quelques conditions incontournables qui permettent de répondre tant à la solidité qu’à la beauté de chaque couvre-chef".

Cet artisanat permet à Mme Kiên et son mari de gagner quotidiennement 100.000 dôngs.

Pour sa part, Nguyên Thi Minh le pratique depuis une quarantaine d’années. Selon elle, ce travail, en dépit du faible revenu qu’il engendre, permet au moins à tout le monde (y compris les personnes âgées et les enfants) d’y mettre la main à la pâte lors des temps libres. "En plus de notre activité d’agriculture, la production de chapeau conique permet à notre couple de gagner entre 100.000 et 150.000 dôngs par jour".

De son côté, le président du Comité populaire de la commune de Tho Lôc, Nguyên Duc Hanh, indique que le métier de production de chapeaux coniques attire actuellement la participation de près de 400 foyers, avec une totalité de plus de 1.500 travailleurs. Leur revenu mensuel varie entre 2 et 3 millions de dôngs.

En plus d’être vendus sur les plateformes de commerce électronique, les chapeaux coniques de Tho Lôc sont également largement disponibles sur le marché de la province de Thanh Hoa et de l’ensemble du pays. Cela permet d'augmenter le revenu des habitants, sans oublier d’aider la localité à achever les critères nécessaires dans l’édification de la Nouvelle ruralité.

Texte et photo : Minh Ly/CVN

back to top