04/10/2020 09:50
De nos jours, la poterie Cham est surtout présente dans deux villages, Ligok (connu aussi sous les noms de Tri Đuc autrefois et de Binh Đuc aujourd’hui) dans la province de Binh Thuân et Hamu Crok (ou Bàu Trúc) dans celle de Ninh Thuân, au Centre.
>>L’art de la poterie Cham
>>Elle préserve l’âme de la poterie Cham
>>Artisanat de Bàu Trúc : s’adapter ou mourir

La potière octogénaire Truong Thi Gach en train de réaliser une œuvre représentant une danseuse aspara.

Créé vers la fin du XIIe siècle, Bàu Trúc est considéré comme l’un des très rares et plus anciens villages de céramistes d’Asie du Sud-Est. Il conserve toujours la méthode de production originelle des anciens Cham. Des bas-reliefs en céramique, motifs ornementaux et statues de danseuses apsara décorent encore aujourd’hui les anciens temples Cham du Centre. Les poteries sont également au cœur de la vie quotidienne ou des occasions spéciales de la communauté.

Elles sont aussi bien utilisées comme accessoires pour illustrer les caractéristiques culturelles uniques des Cham que lors de leurs danses anciennes, attirant des touristes tant vietnamiens qu’étrangers. Enfin, au-delà de cette utilisation quotidienne, la poterie représente également un moyen précieux pour les Cham de communiquer avec le monde invisible.


Texte : My Anh/CVN - Photos : VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Escapade au temple Dô à Bac Ninh

Bac Son, la vallée des contemplations À plus de 160 km de Hanoï, Bac Son est une vallée paisible aux paysages magnifiques. Éloignés du tohu-bohu citadin, les visiteurs pourront s’immerger dans la vie quotidienne locale et se recueillir auprès des Tày et Nùng très hospitaliers.