L’apiculture vietnamienne s'oriente sur le high-tech

Le Centre d’études sur les abeilles et l’apiculture tropicale, relevant de l’Institut d’agronomie du Vietnam, a été le premier établissement du pays à appliquer avec succès le modèle d’apiculture 4.0 qui connaît une haute rentabilité économique et transmet des technologies d’élevage aux foyers d’éleveurs au Vietnam.

>>L'imposition par les États-Unis d'une taxe antidumping sur le miel affectera l’apiculture vietnamienne

>>L'apiculture durable des Gie Triêng de Quang Nam

>>Hà Giang mise sur le maraîchage bio et l’apiculture

Le Centre d’études sur les abeilles et l’apiculture tropicale est le premier établissement du Vietnam à mener à bien le modèle d’apiculture 4.0.
Photo : VNP/CVN

Actuellement, le Vietnam est le 6e exportateur mondial de miel et le 1er sur le marché américain. Les potentialités de la filière apicole nationale sont abondantes.

Le Centre d’études sur les abeilles et l’apiculture tropicale se spécialise dans la production de produits à base de miel de qualité pour le marché domestique et l’exportation. Cet établissement est le premier du Vietnam menant des recherches sur l’apiculture.

Le centre est niché dans un jardin de longaniers. À la saison de floraison, des centaines de ruches se côtoient. Le bourdonnement des abeilles crée une atmosphère paisible au sein de l’Institut d’agronomie du Vietnam.

Créé en 2006, ce centre a réussi à faire se reproduire des abeilles reines in vitro, a fourni des centaines d’abeilles reines pour la reproduction et des milliers d’essaims aux apiculteurs vietnamiens.

Ce modèle a étendu le prestige du secteur apicole du Vietnam au-delà des frontières. Ainsi le centre accueille des stagiaires, des experts, des apiculteurs venus des États-Unis, de République de Corée, du Japon, du Bélarus…

"Suivant de près les tendances de l’apiculture internationale, le centre a inséré des techniques d’apiculture mondiales dans sa production, contribuant à améliorer la qualité du miel, s’orientant vers une apiculture de haute qualité et durable", selon le DPham Hông Thai, directeur du centre.

Le centre initie chaque année plus de 3.000 apiculteurs aux dernières avancées techniques et technologiques mondiales. De 2020 à 2022, le centre a aidé les provinces de Son La et Nghê An à construire sept modèles d’apiculture aux normes VietGAP avec un total de 715 essaims, d’un coût total de 3,5 milliards de dôngs.


VNP/VNA/CVN