04/12/2021 14:00
La 4e vague de COVID-19 pourrait atteindre un "triste pic" dans les unités de soins intensifs à travers l'Allemagne aux alentours de Noël, et cela même si les mesures qui viennent d'être décidées étaient mises en œuvre immédiatement, a déclaré vendredi 3 décembre à Berlin le ministre de la Santé par intérim Jens Spahn.
>>Sous l'"emprise" du COVID, l'Europe pourrait dénombrer 700.000 morts supplémentaires
>>L'Allemagne s'inquiète, l'Autriche se confine sur fond de colère en Europe
>>COVID : l'Allemagne tente de réagir à l'emballement de l'épidémie

Un panneau demandant aux passants de porter le masque à Francfort (Allemagne), le 20 novembre, alors que le pays vient de reprendre des mesures drastiques.
Photo : AFP/VNA/CVN

Selon le registre allemand de disponibilité des soins intensifs (DIVI), le nombre de patients atteints de COVID-19 nécessitant un traitement dans les unités de soins intensifs approche des niveaux record et s'élevait à 4.797 vendredi 3 décembre.

Dans le même temps, a indiqué l'Institut Robert Koch (RKI) pour les maladies infectieuses, le taux d'incidence sur sept jours pour 100.000 habitants en Allemagne est passé à 442,1, tandis que les infections quotidiennes continuent d'atteindre des niveaux record avec 74.352 cas de COVID-19 signalés en une journée.

"Nous n'avons pas de temps à perdre, pas un seul jour", a souligné Lothar Wieler, président du RKI. Le nouveau variant Omicron est présent en Allemagne et pourrait être encore plus contagieux que le variant Delta.

Jeudi 2 décembre, les gouvernements fédéraux et des Länder ont décidé de mettre en place des règles plus strictes pour les personnes non vaccinées, étendant les règles dites 2G au secteur de la vente au détail, à la restauration et aux événements culturels. 2G signifie "geimpft" (vacciné) ou "genesen" (rétabli).

Parallèlement, le Bundestag allemand, la chambre basse du Parlement, doit voter sur l'opportunité de rendre les vaccins obligatoires. Le taux de vaccination en Allemagne s'élevait à 68,8% jeudi 2 décembre.

Selon un récent sondage de DeutschlandTrend, en novembre, 71% des Allemands soutenaient l'introduction de la vaccination obligatoire contre la COVID-19 pour les adultes, 14% de plus qu'un mois plus tôt.
 
Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà préserve et développe l'artisanat traditionnel

Le printemps arrive chez les Xa Phang de Diên Biên Nous nous rendons aujourd’hui à Thèn Pa, un hameau rattaché à la commune de Sa Lông, dans la province septentrionale de Diên Biên, pour découvrir la façon dont les Xa Phang célèbrent le Têt.