15/09/2021 17:21
Si l’épidémie de COVID-19 est bien maîtrisée en septembre, la croissance du Produit intérieur brut (PIB) du pays pourrait atteindre 3,5 à 4% en 2021, a déclaré le ministre du Plan et de l’Investissement Nguyên Chi Dung.
Le ministre Nguyên Chi Dung a estimé que bien que le résultat prévu soit inférieur à l’objectif fixé, il nécessite des efforts accrus de l’ensemble du système politique et des localités. Si ce scénario se réalise, 2021 sera la deuxième année où le Vietnam n’atteint pas son objectif de croissance, ce qui affectera la mise en œuvre du plan de développement global pour la période 2021-2025.

Les mesures de distanciation sociale ont considérablement affecté les activités de production et de commerce.
Photo : VNA/CVN

L’année dernière, la croissance vietnamienne n’a progressé que de 2,92% en raison des impacts de la crise sanitaire. Nguyên Chi Dung a estimé que les mesures de distanciation sociale ont considérablement affecté les activités de production et de commerce ainsi que l’emploi.

Dans le même temps, le coût de la prévention et du contrôle de l’épidémie est élevé, ce qui affecte la collecte et les dépenses du budget de l’État, a-t-il indiqué, ajoutant que le COVID-19 s’est répercuté sur les créations d’entreprises et l’attraction d’investissements directs étrangers. En particulier, la faible consommation intérieure de produits agricoles et les prix élevés des intrants ont également causé des difficultés pour l’expansion de la production des entreprises, a-t-il déclaré.

Le ministre a rappelé aux localités de saisir toutes les opportunités pour rattraper la tendance à la reprise des grandes économies mondiales qui ont de grands impacts sur l’économie vietnamienne. Il a suggéré que certaines localités ne devraient pas dépendre d’une ou deux entreprises à capitaux étrangers pour assurer leur croissance économique.

Afin de stimuler la croissance économique durant le reste de l’année et en 2022, Nguyên Chi Dung a souligné une série de solutions, notamment le bon contrôle du COVID-19 et la prévention d’une autre épidémie qui pourrait perturber les chaînes de production et d’approvisionnement. En outre, les localités devraient intensifier les réunions et les dialogues avec les entreprises locales afin de créer un environnement des affaires plus favorable pour elles, tout en garantissant la sécurité sociale, en soutenant les personnes touchées par l’épidémie et en élaborant activement leurs propres plans de reprise.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà, une destination au fort potentiel

Hô Chi Minh-Ville redémarre ses circuits fluviaux Les trajets fluviaux sur la rivière Saigon ont repris depuis quelques jours, permettant aux citadins de s’aérer l’esprit à la réserve de Cân Gio. Plusieurs autres itinéraires s’ouvriront dans les prochaines semaines.