15/09/2021 01:35
Les entreprises implantées dans la province méridionale de Long An préparent la reprise des activités de production et de commerce. Pour rétablir bientôt des activités socio-économiques, les autorités renforcent le déploiement de la campagne de vaccination contre le COVID-19.
>>Débat : les entreprises durables mettent en œuvre le double objectif
>>COVID-19 : préparer des plans de production agricole dans la nouvelle situation
>>Les provinces du Sud planifient la sortie de crise

Dans une usine de Nipponham Vietnam implantée dans la zone industrielle de Long Hâu, province de Long An (Sud).
Photo : VNA/CVN

Selon le Comité directeur pour la prévention et le contrôle du COVID-19 de la province de Long An, la situation épidémique a été fondamentalement maîtrisée. Parmi les mesures déployées pour éradiquer l'épidémie et rétablir bientôt les activités socio-économiques, la vaccination de tous les habitants est la plus importante.

Deuxième dose de vaccin pour les ouvriers

Le président du Comité populaire de la province de Long An, Nguyên Van Ut, demande maintenant aux entreprises "d’utiliser seulement des travailleurs qui ont été vaccinés contre le COVID-19", et spécialement les gens qui ont reçu deux injections, pour rétablir la production dans les meilleurs délais. "Les dirigeants de la province de Long An et des localités feront les efforts nécessaires pour soutenir les entreprises. Si les établissements détectent ou soupçonnent des cas d'infection au COVID-19, ils doivent les annoncer rapidement aux autorités compétantes pour empêcher la propagation de la maladie", a déclaré M. Ut.

Le 24 août, le Comité populaire provincial avait publié un plan de reprise de la production en trois phases, en fonction de la vitesse de la vaccination. Selon les rapports de plusieurs entreprises, il y a néanmoins encore beaucoup de travailleurs qui n’ont pas encore reçu la deuxième dose de vaccin car il faut compter un délai de huit semaines entre les deux injections du vaccin AstraZeneca.

C’est pour cette raison que ce même Comité populaire a envoyé une lettre au ministre de la Santé, Nguyên Thanh Long, pour accélérer le déploiement de la deuxième dose de vaccin Pfizer aux travailleurs qui avaient reçu la première dose de vaccin AstraZeneca il y a 4 semaines ou plus.

Selon le Centre de contrôle des maladies de Long An, cette province vient de se voir allouer 306.250 doses supplémentaires de vaccin (dont 146.250 doses Pfizer, 160.000 AstraZeneca) et 500.000 Vero Cell offerts par Hô Chi Minh-Ville.

Actuellement, Long An continue d'injecter la première dose pour les personnes des zones jaune et verte et donne la priorité aux travailleurs pour la 2e injection.

Plan de la reprise de la production

Le plan de la reprise de la production en trois phases est maintenu.

Dans la situation stricte de distancitation sociale, qui est encore mise en place actuellement, seules les entreprises suivant le mode de fonctionnement "trois sur place" (manger, travailler et dormir dans l'usine) et les établissements produisant et commercialisant des biens et services essentiels sont autorisés à ouvrir et suivre des mesures strictes de contrôle.

Vaccination contre le COVID-19 dans la province de Long An (Sud).
Photo : VNA/CVN

La deuxième phase commencera quand la situation épidémique sera sous contrôle. Les entreprises pourront alors reprendre leurs activités normalement en accueillant leurs employés ayant reçu deux doses de vaccin. Les entreprises voulant faire travailler des personnes n’ayant reçu qu’une seule dose de vaccin ne pourront fonctionner qu’à 70% de leur capacité, et des tests sur les employés devront être effectués tous les sept jours.

Enfin, la troisième phase commencera quand l’épidémie sera parfaitement maîtrisée. Les entreprises pourront reprendre toutes leurs activités avec des salariés entièrement vaccinés. Néanmoins, un test tous les 10 jours devra être effectué pour chaque employé dans une durée qui est encore à déterminer.

Trois jours après la reprise de l’activité, chaque entreprise doit mettre à jour les informations relatives à leurs salariés et les transmettre aux organisations de gestion de la localité.

En cas de détection de cas positifs de COVID-19, l'entreprise devra suspendre immédiatement ses opérations et contacter les établissements médicaux locaux. C’est après avoir terminé le traçage, l'isolement médical et la désinfection, que l’entreprise sera autorisée à reprendre les activités sous conditions en fonction de la gravité de la situation. À ce moment-là, les autorités continueront de mettre en œuvre des politiques de soutien aux travailleurs et entreprises touchés par l’épidémie.

Les entreprises particulièrement touchées

En raison de la flambée de l’épidémie de COVID-19, les activités de production, commerce et service de la province ont été endommagées, la plupart des entreprises ayant dû suspendre leurs activités. Selon le Service de l'industrie et du commerce de la province, ces huit premiers mois de l’année, l'indice de production industrielle de la province avait diminué de 0,43 % par rapport à la même période l'an dernier.

Au départ, Long An comptait 828 entreprises, accueillant 48.000 travailleurs, qui suivaient l le mode de fonctionnement "trois sur place". Mais plus de 80 d’entre elles ont dû elles aussi cesser leurs activités.

D’après Nguyên Thành Thanh, chef du comité de gestion des zones économiques de Long An, les entreprises ont cessé leurs activités en raison de l’augmentation des dépenses, notamment des coûts de production. De plus, la plupart des entreprises n’ont pas pu trouver des logements adéquats sur place pour leurs salariés.

Thanh Nga/CVN
 
* Article publié dans le cadre de la mise en œuvre de l'arrêté gouvernemental 84/NQ-CP daté du 29 mai 2020 sur les mesures mises en œuvre pour pallier aux difficultés dans la production et les affaires commerciales, à doper le déblocage des investissements publics et à assurer la sécurité sociale dans le contexte de la pandémie de COVID-19.
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà, une destination au fort potentiel

À la conquête de la falaise de Dieu à Hà Giang Située à une altitude de 1.700 m, la falaise de Dieu - Vach da thân - dans la province montagneuse de Hà Giang (Nord), est l’un des endroits qui attirent de nombreux touristes.