08/03/2016 10:09
La Chine a appelé, le 7 mars, à l'exécution juste et équilibrée de la résolution onusienne contre Pyongyang, ajoutant que cette responsabilité ne s'arrêtait pas à la Chine.
>>Les Philippines saisissent un navire nord-coréen avec l’accord de l’ONU
>>La Corée du Sud prendra des mesures fermes en réponse à l'essai nucléaire de la RPDC

Hong Lei, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères.
Photo : AFP/VNA/CVN
"La résolution du Conseil de sécurité de l'ONU doit être mise en place par l'ensemble de la communauté internationale au lieu d'un seul pays," a déclaré Hong Lei, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères lors d'une conférence de presse.

Il s'est ainsi exprimé à la suite d'une question pour savoir si la Chine assumerait la majorité des responsabilités alors qu'environ 90% du volume du commerce de la République populaire démocratique de Corée (RPDC) provenait de la Chine.

La résolution 2270, qui a été adoptée le 2 mars à l'unanimité par le conseil composé de 15 pays, exige des pays d'inspecter tout le fret en provenance et en direction de la RPDC. Elle impose un gel des avoirs sur tous les fonds et ressources économiques appartenant ou contrôlés, directement ou indirectement, par le gouvernement de la RPDC ou par le Parti du Travail de Corée, s'ils sont reconnus coupables d'être impliqués dans les programmes nucléaire ou des missiles balistiques, ainsi que dans toute activité interdite.

La résolution appelle également à la reprise des pourparlers à six, un mécanisme de dialogue multilatéral regroupant la Chine, la RPDC, les États-Unis, la République de Corée, la Russie et le Japon, qui est suspendu depuis fin 2008.

"La résolution vise à contraindre le plan nucléaire et des missiles sans porter atteinte à la vie du peuple et aux besoins humanitaires. Elle appelle également à la reprise des pourparlers à six pour faciliter la situation via des moyens politiques et diplomatiques. C'est une solution fondamentale pour la question du nucléaire coréen", a indiqué Hong Lei.

Cependant, la résolution doit être appliquée de manière globale et équilibrée sans exagérer un aspect ou en négliger d'autres, a ajouté le porte-parole.

La Chine mettra en œuvre la résolution de manière sérieuse et globale, a réaffirmé M. Hong. Toutes les parties doivent la respecter à l'aide d'actes concrets et globaux, y compris jouer un rôle positif pour reprendre les pourparlers et éviter des actions qui pourraient augmenter les tensions, a noté le porte-parole.
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hông Mi, l'alcool qui fait la fierté de Bac Hà

COVID-19 : la stratégie de Hanoï pour relancer le tourisme en 2021 Comment sauver le tourisme suite à la crise sanitaire ? Hanoï et ses acteurs touristiques ont déjà préparé un plan de relance pour 2021. Le cap est clairement fixé : le marché intérieur !