L1 : à une semaine de la reprise, le PSG sur des fondations mouvantes

À une semaine de la reprise, l'arrivée de Christophe Galtier pour remplacer Mauricio Pochettino sur le banc tarde à se concrétiser au Paris SG, tandis que le conseiller Luis Campos s'active en coulisses pour faire partir des joueurs et en attirer d'autres.

>>Galtier se rapproche du PSG selon des médias, le club ne confirme pas

>>L1 : Mbappé reste, le Paris SG jubile

Christophe Galtier (gauche), alors entraîneur de Nice, plaisante avec son adversaire du PSG, Mauricio Pochettino, au Parc des Princes, le 31 janvier
Photo : AFP/VNA/CVN

L'effectif professionnel est attendu à Saint-Germain-en-Laye pour la reprise de l'entraînement en début de semaine prochaine, à une date pas encore communiquée officiellement par le club.

Les nombreux internationaux, comme les Français Presnel Kimpembe et Kylian Mbappé, pourraient bénéficier d'une semaine de congés supplémentaire puisque leur saison s'est étirée jusqu'à mi-juin.

Les Parisiens, au complet, disputeront trois matches du 20 au 25 juillet au Japon, destination inédite pour leur traditionnelle tournée d'été. Ils voyageront ensuite jusqu'à Tel Aviv pour tenter de récupérer le Trophée des champions, perdu l'été dernier face à Lille. Il faudra cette fois battre le lauréat de la Coupe de France, Nantes, le 31 juillet.

Galtier en salle d'attente

L'aventure entre le PSG et son entraîneur Pochettino, à qui il reste un an de contrat, est terminée mais les deux parties n'ont semble-t-il toujours pas trouvé de terrain d'entente concernant leur divorce, à cinq semaines de la reprise du championnat de France, le 7 août à Clermont.

Le président parisien Nasser Al-Khelaïfi a en tout cas déjà tourné la page et reconnu des négociations avec Christophe Galtier, champion de France 2021 avec Lille et présent sur le banc de l'OGC Nice la saison dernière.

À Nice, le départ de Galtier a même été acté lundi 27 juin avec l'annonce du retour sur le banc de Lucien Favre.

Dans la foulée, le président des Aiglons Jean-Pierre Rivère a révélé qu'il restait "de petites choses à régler" concernant le transfert de Galtier, à qui il reste deux ans de contrat sur la Côte d'Azur, ce qui coûterait dix millions d'euros au club de la capitale, selon la presse.

D'après le quotidien régional Le Parisien, le contrat de Galtier avec le PSG porterait sur deux saisons, plus une en option, et cet engagement "devrait être officialisé ce mardi (29 juin)".

Renforcer l'entrejeu, acter des départs

Concernant l'effectif, un renouvellement en profondeur est attendu depuis que Kylian Mbappé a prolongé avec le club. Au rayon des arrivées, la presse spécialisée évoque deux joueurs avec insistance : Milan Skriniar, défenseur slovaque de l'Inter, et Vitinha, milieu international portugais évoluant à Porto.

Mais la tâche première du Portugais Luis Campos, désormais chargé du recrutement à la place de Leonardo, est de trouver un partenaire à Marco Verratti dans l'entrejeu, faiblesse identifiée par le club depuis plusieurs années. Le pari Georginio Wijnaldum n'a pas donné satisfaction, Leandro Paredes n'est pas indiscutable et Julian Draxler, encore moins.

Parmi les courtisés, Aurélien Tchouaméni a filé au Real Madrid et Paul Pogba est proche d'un retour à la Juventus de Turin.

À l'inverse, certains Parisiens s'accrochent à un club qui, lui, est tenté de les écarter. C'est le cas de Layvin Kurzawa, Thilo Kehrer et Mauro Icardi, par exemple.

L'avenir du gardien Keylor Navas, en concurrence avec Gianluigi Donnarumma, pourrait s'écrire ailleurs. Alphonse Areola, prêté la saison dernière à West Ham, s'est engagé définitivement avec le club anglais lundi 27 juin.

Le dossier le plus épineux pourrait être celui de Neymar, loin des espoirs placés en lui à son arrivée en 2017 pour un transfert record de 222 millions d'euros.

La sortie au lance-flammes mardi dernier 21 juin du président Nasser El-Khelaïfi, annonçant "la fin des paillettes" et des changements "pour éviter les blessures", dans un entretien accordé au journal Le Parisien, a pu être interprété comme une charge visant le Brésilien, souvent à l'infirmerie.

Le club pourrait être tenté de le placer sur la liste des transferts avant qu'il ne perde trop de valeur sur le marché. Le Brésilien a signé l'an passé une prolongation de contrat qui court jusqu'en 2025 mais, selon L'Équipe, des clauses optionnelles permettraient d'étendre son bail jusqu'en 2027.

AFP/VNA/CVN