États-Unis : la récession sera longue et profonde

"Je ne pense pas que la politique monétaire soit assez stricte pour repousser l'inflation à 2% assez rapidement", a déclaré Nouriel Roubini.

>>L'économie mondiale suspendue à l'Europe, mais États-Unis et Chine inquiètent aussi

>>La consommation se maintient, profite de la baisse des prix de l'essence

>>Wall Street termine en forte hausse, quatrième semaine de gains pour le Nasdaq

Des clients font leurs courses dans un supermarché à Millbrae, en Californie, aux États-Unis, le 10 août

Une récession aux États-Unis sera "longue" et "profonde" et pourrait entraîner une détresse financière "à tous les niveaux", a déclaré Nouriel Roubini, économiste célèbre pour ses tendances baissières, cité lundi 15 août par Bloomberg.

"Nous connaissons un fort ralentissement. Nous avons eu deux trimestres de croissance négative au premier semestre (de 2022)", a relevé M. Roubini, expert américain d'origine iranienne qui a su prédire l'explosion de la bulle immobilière de 2008.

La Réserve fédérale a relevé ses taux d'intérêt de 75 points de base supplémentaires à la fin juillet en vue d'éviter un taux d'inflation de 8,5%, une démarche déjà adoptée en juin, ce qui marque les hausses successives les plus importantes depuis des décennies.

M. Roubini a expliqué que même si l'inflation a peut-être atteint son pic, il n'est pas certain de la vitesse à laquelle elle retombera. "Je ne pense pas que la politique monétaire soit assez stricte pour repousser l'inflation à 2% assez rapidement", a-t-il conclu.


Xinhua/VNA/CVN