JETRO
Des facteurs attractifs du Vietnam aux yeux des investisseurs japonais

Selon le représentant en chef de l'Organisation japonaise du commerce extérieur (JETRO) à Hanoï, Najakima Takeo, de nombreuses entreprises japonaises envisagent d'étendre leurs investissements au Vietnam. Le pays est considéré comme la deuxième destination la plus attrayante après les États-Unis par le milieu d'hommes d'affaires du Japon.

>> Les entreprises japonaises appelées à accroître leurs investissements au Vietnam

>> Des entreprises japonaises saluent l’environnement d’investissement à Long An

>> L'économie du Vietnam ressemble à celle du Japon des années 1970

Le pont Nhât Tân enjambant le fleuve Rouge à Hanoï a été construit avec des APD du Japon.
Photo : VNA/CVN

S'adressant à une récente conférence, Najakima Takeo a déclaré que bien que les investissements directs du Japon au Vietnam aient diminué au premier semestre 2022, ils ont tout de même affiché une croissance impressionnante de plus de 59% en 2021 et de plus de 45% cette année, le taux le plus élevé parmi les pays membres de l'Association des nations d’Asie du Sud-Est (ASEAN).

Une enquête de JETRO en 2021 a révélé que 55% des entreprises japonaises au Vietnam prévoyaient d'étendre leurs activités et d'accorder plus d'attention aux produits à valeur ajoutée. Une autre enquête de cette organisation auprès de plus de 1.700 entreprises japonaises a également montré que le Vietnam est juste derrière les États-Unis en termes d'attractivité des investissements.

Dans une interview accordée au journal Le monde et le Vietnam en mai dernier, le Pdg de JETRO, Sasaki Nobuhiko, a souligné le nombre croissant d'entreprises japonaises au Vietnam, avec environ 2.000 entreprises à l'heure actuelle. Le pays du Soleil Levant y investit 64,5 milliards d'USD dans 4.935 projets.

Il a noté que le Vietnam est le troisième plus grand importateur de produits japonais tandis que le Japon est considéré le 4e grand marché d'exportation du Vietnam.

Expliquant l'attractivité du Vietnam pour les entreprises japonaises, le gouverneur de la Banque japonaise pour la coopération internationale (JBIC), Hayashi Nobumitsu, a salué les efforts du Vietnam pour maintenir la stabilité macro-économique et a décrit le pays comme une destination attrayante des investisseurs japonais.

Vladimir Kolotov, directeur de l'Institut Hô Chi Minh de l'Université nationale de Saint-Pétersbourg en Russie, a déclaré que la stabilité politique, la transparence et la prévisibilité de l'environnement d'investissement, l'ouverture progressive de certains secteurs économiques aux investisseurs étrangers et le perfectionnement des bases juridiques sont tous des facteurs propices aux investisseurs étrangers au Vietnam.

Un autre point fort est la jeune population, dont près de 45% ont entre 25 et 54 ans et 17,8% entre 15 et 24 ans, a-t-il noté, ajoutant que le Japon a accueilli des dizaines de milliers d'étudiants et stagiaires vietnamiens qui sont également venus travailler pour les entreprises japonaises après leur retour au pays.

Le Vietnam s'intègre activement dans les chaînes de production mondiales, qui bénéficient de conditions favorables grâce à la présence de grandes multinationales, dont des géants automobiles japonais, a conclu M. Vladimir Kolotov.

VNA/CVN