Investissement direct étranger
Les entreprises d'IDE saluent les réalisations socio-économiques du Vietnam

Les représentants d'entreprises étrangères et d'associations professionnelles participant à une conférence avec le Premier ministre vietnamien ont apprécié les réalisations du pays ces dernières années, en particulier dans le contexte de pandémie de COVID-19 et de changements dans le monde.

>> Le président reçoit des Prix Nobel et souligne le rôle des sciences

>> Le président de l’AN inspecte les préparatifs du Forum socio-économique du Vietnam 2022

>> Le chef du gouverment vietnamien réaffirme son soutien aux investisseurs étrangers

Représentants d'entreprises étrangères et d'associations professionnelles lors d'une conférence avec le Premier ministre vietnamien, le 17 septembre à Hanoï.
Photo : VNA/CVN

Les entreprises d'investissement direct étranger (IDE) ont exprimé leur appréciation pour le soutien du gouvernement vietnamien.

S'exprimant lors de la conférence, Nakajima Takeo, représentant en chef de l'Organisation japonaise de promotion du commerce (JETRO) à Hanoï, a souligné que dans une enquête menée par son entité auprès de plus de 1.700 sociétés mères japonaises, le Vietnam s'est classé deuxième dans la catégorie des destinations dans lesquelles les investisseurs veulent placer leur capital.

Les entreprises d'IDE ont proposé de diversifier les réseaux de la chaîne d'approvisionnement, d'améliorer la formation des travailleurs et de garantir l'approvisionnement énergétique, tout en accélérant la transformation numérique, l'innovation et la construction de davantage de centres de logistique et de données. 

À son tour, Kim Young Chul, vice-président de l'Association des entreprises sud-coréennes au Vietnam (KORCHAM), a déclaré que dans le contexte où le monde fait face à de nombreuses incertitudes telles que l'inflation, la perturbation de la chaîne d'approvisionnement, il est nécessaire de maintenir les prix et la stabilité des taux d’échanges.

Kim Young Chul a recommandé d'inclure le contenu de prévention des "fuites de matière grise" dans la Loi sur la propriété intellectuelle et la Loi sur la concurrence et d'adopter une politique de visa plus ouverte pour faire du Vietnam une puissance touristique mondiale et attirer davantage d'investissements étrangers.

Représentants d'entreprises d'investissement étranger lors de la rencontre avec le chef du gouvernement vietnamien, le 17 septembre à Hanoï.
Photo : VNA/CVN

De son côté, Tim Evans, directeur général de la banque HSBC au Vietnam, a déclaré que le pays indochinois restait une destination attrayante, se classant au deuxième rang en termes de potentiel de reprise dans la période post-COVID-19.

Michael Vu Nguyên, directeur de Boeing au Vietnam, a déclaré que la société avait accru sa présence dans le pays d'Asie du Sud-Est, en se concentrant sur le développement des capacités, ainsi que sur la coopération avec des organisations dans les domaines de la fabrication, des infrastructures, des services techniques, de la recherche et de la technologie et entraînement.

Boeing encouragera également la durabilité mondiale et le partage numérique, a-t-il ajouté.

Lors de la conférence, le ministre vietnamien des Finances, Hô Duc Phoc, a informé des politiques fiscales et des politiques préférentielles du pays en faveur des entreprises d'IDE.

Pour sa part, le ministre du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales, Dào Ngoc Dung, a répondu à certaines questions quant à l'octroi de permis de travail aux spécialistes étrangers.

VNA/CVN