Démission de la ministre allemande de la Défense

La ministre allemande de la Défense, Christine Lambrecht, a présenté lundi 16 janvier sa démission au chancelier Olaf Scholz, dans une déclaration transmise à la presse.

>> COVID : l'Allemagne tente de réagir à l'emballement de l'épidémie

>> Foot : Olaf Scholz plaide pour l'égalité des primes entre hommes et femmes

>> Scholz obtient un répit électoral en Allemagne

La ministre allemande de la Défense, Christine Lambrecht, lors d'une conférence de presse, le 16 septembre 2022 à Berlin. 
Photo : AFP/VNA/CVN

"La focalisation des médias sur ma personne pendant des mois ne permet guère d'établir des rapports et des discussions objectifs sur les soldats, la Bundeswehr (l'armée allemande) et les orientations de la politique de sécurité dans l'intérêt des citoyens allemands", déplore Christine Lambrecht, 57 ans, dans sa déclaration.

Dans ce contexte, "j'ai demandé aujourd'hui au chancelier de me relever de mes fonctions de ministre de la Défense", ajoute-t-elle. Selon elle, "le travail précieux des soldats et des nombreuses personnes motivées doit être au premier plan".

Le nom de sa ou son successeur n'est pas encore connu. Selon un récent sondage mené auprès de 5.000 personnes par l'organisme Civey, 77% des Allemands étaient favorables à son départ, tandis que 13% seulement souhaitaient son maintien.

APS/VNA/CVN

back to top