Dak Lak se prépare à exporter le fruit de la passion vers la Chine

Le Service de l'agriculture et du développement rural de la province de Dak Lak (hauts plateaux du Centre) prépare les conditions nécessaires pour expédier le fruit de la passion vers la Chine, car ce fruit a été officiellement autorisé à entrer sur ce marché.

>>L'exportation pilote officielle de fruits de la passion vers la Chine

>>Le Vietnam exporte ses premiers fruits de la passion vers l’Australie

>>La mangue australienne et le fruit de la passion réunis sur le même sol à Tây Ninh

Dak Lak recense 1.055 ha de culture de fruit de la passion qui donnent une production annuelle de 14.703 tonnes.
Photo : NN/CVN

Le Service de l'agriculture et du développement rural de Dak Lak soutient les entreprises et les agriculteurs à configurer le code de la zone de culture, le code des établissements d'emballage pour que ce fruit répond aux normes exigeantes à l’export.

La province de Dak Lak recense 1.055 ha de culture de fruit de la passion qui donnent une production annuelle de 14.703 tonnes.

Le fruit de la passion est actuellement cultivé sur une superficie d'environ 6.000 hectares dans 46 localités dans la région montagneuse du Nord et les hauts plateaux du Centre, avec une production de 300.000 à 400.000 tonnes/an.

Selon le Département de la protection des végétaux, l'Administration générale des douanes de Chine (GAC) a accepté l'importation expérimentale de fruits de la passion vietnamiens depuis juillet 2022. Ainsi, le fruit de la passion est le dixième fruit du Vietnam autorisé à être exporté vers la Chine après le pitaya, la pastèque, le litchi, le longane, la banane, la mangue, le jacquier, le ramboutan et le mangoustan.


VNA/CVN