12/12/2019 18:26
À la conférence des Nations unies sur le climat (COP25), qui se déroule jusqu'au 13 décembre à Madrid, en Espagne, le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a encouragé mercredi 11 décembre le secteur privé à accélérer ses efforts pour affronter la crise climatique.

>>À la COP25, Bloomberg s'en prend à Trump et aux énergies fossiles
>>À Madrid, une marche pour le climat pour mettre la pression sur la COP25
 

Antonio Guterres lors d'une réunion organisée dans le cadre de la COP25, le 3 décembre à Madrid.
Photo : AFP/VNA/CVN


"Comme nous l'avons vu lors du Sommet Action Climat en septembre (à New York), la détermination affichée par les chefs d'entreprise et les dirigeants du monde de la finance offre un espoir possible", a déclaré  le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, lors d'une réunion organisée par le Pacte mondial des Nations unies dans le cadre de la COP25.

Le Pacte mondial est une initiative des Nations unies destinée à encourager les entreprises du monde entier à adopter des politiques durables et socialement responsables. "Quand des entreprises se détournent des combustibles fossiles, elles aident à envoyer des signaux pour intensifier massivement les solutions innovantes", a souligné le chef de l'ONU. "Alors que nous remercions ces dirigeants, nous avons besoin de toute urgence que d'autres nous rejoignent pour passer à la vitesse supérieure".

Mais M. Guterres a rappelé que le monde des affaires et de la finance et la société civile ne peuvent agir seuls et ont besoin que les gouvernements accroissent leurs efforts.


Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
“Mémoires de Hôi An”, retour sur les origines

Têt : branle-bas de combat au village de fleurs de Sa Déc À l’approche du Têt traditionnel, le village des fleurs de Sa Déc, province de Dông Thap (Sud), entre dans une période très affairée. Les quelque 2.000 foyers producteurs mettent les bouchées doubles pour répondre aux nombreuses commandes.