01/10/2020 16:22
L’économie indonésienne pourrait se contracter plus que prévu si la pandémie de coronavirus reste incontrôlée, la plus grande économie d’Asie du Sud-Est faisant face à une reprise économique "inégale et volatile", selon la Banque mondiale (BM).
>>L'Indonésie réformera le système logistique pour attirer plus d'investisseurs
>>Indonésie : le déficit budgétaire s’élève à près de 34 milliards d'USD

Des gens portent des masques pour prévenir le COVID-19 à Jakarta, en Indonésie, le 19 août.
Photo : Xinhua/VNA/CVN

La Banque mondiale prévoit désormais que l’économie indonésienne se contracterait de 1,6% cette année. Cependant, l’économie pourrait se contracter de 2% si le pays ne parvient pas à contrôler la pandémie, selon les dernières prévisions sur les économies de l’Asie de l’Est et du Pacifique publiées le 29 septembre par la Banque mondiale.

"C'est dans des pays comme l'Indonésie et les Philippines que la reprise sera beaucoup plus lente, car ils n'ont pas réussi à contrôler la maladie", a déclaré mardi 29 septembre Aaditya Mattoo, économiste en chef de la BM pour la région Asie-Pacifique, lors d'un point presse virtuel. Il est possible que l'année prochaine, l'Indonésie revienne à la croissance économique d'avant l'épidémie mais cela pourrait également prendre plus de temps. Il est prévu que l'économie indonésienne se redresserait de 3% à 4,4% l'année prochaine.

Auparavant, la Banque asiatique de développement (BAD) et l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) prévoyaient également une baisse de 1% et 3,3% pour l'économie indonésienne cette année, respectivement.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Gâteau phu thê, une friandise rustique irrésistible

Relance du tourisme à Hanoï La pandémie de COVID-19 est considérée comme contrôlée au Vietnam, en particulier à Hanoï. Ainsi, le tourisme dans la capitale veut saisir l’opportunité de se relancer à toute vitesse en promouvant ses nombreuses activités touristiques et en veillant à la sécurité sanitaire de la ville.