21/02/2021 20:41
Contrôles de température, détecteurs de respect de la distanciation physique, "passeports" de santé numériques, enquêtes sur le bien-être et systèmes robotisés de nettoyage ont fait florès depuis la pandémie sur les lieux de travail alors que les entreprises cherchent à faire revenir leurs employés au bureau.
>>Coronavirus : le point sur la pandémie
>>Moins stricte, plus confortable, la tenue de travail transformée par la pandémie
>>La 5G arrivera à Paris "dans les prochaines semaines"

Une femme manipule un capteur développé par la société américaine BioIntelliSense, capable de détecter des changements dans les signes vitaux pouvant être liés au COVID-19. Photo : AFP/VNA/CVN

Mais les gadgets technologiques pourraient présenter des risques pour la vie privée et le secret médical à long terme.

Les géants de la technologie et les start-up proposent une kyrielle de solutions qui incluent la détection visuelle de signes vitaux par ordinateur, celle d'appareils portables qui peuvent donner des indications précoces de l'apparition de COVID-19 sans compter les multiples applications qui surveillent les paramètres de santé.

Salesforce et IBM se sont associés pour lancer "un laissez-passer de santé numérique" permettant aux détenteurs de partager leurs vaccinations et état de santé via leur smartphone.

Un autre système, inventé par Clear, une start-up connue pour le contrôle des aéroports, a créé son propre laissez-passer santé déjà utilisé par la Ligue nationale de hockey américaine et MGM Resorts.

Fitbit, le spécialiste des objets connectés et propriété de Google, dispose d'un programme baptisé "Prêt à travailler" comprenant des enregistrements quotidiens des signes vitaux à l'aide des données de ses appareils.

Microsoft et le géant de l'assurance santé américaine United HealthCare ont déployé une application ProtectWell qui comprend un dépistage quotidien des symptômes, tandis qu'Amazon a déployé un "assistant à distance" dans ses propres entrepôts pour aider les employés à maintenir des distances de sécurité.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà préserve et développe l'artisanat traditionnel

Le printemps arrive chez les Xa Phang de Diên Biên Nous nous rendons aujourd’hui à Thèn Pa, un hameau rattaché à la commune de Sa Lông, dans la province septentrionale de Diên Biên, pour découvrir la façon dont les Xa Phang célèbrent le Têt.