21/02/2021 20:33
Le 21 février, les autorités cambodgiennes ont confirmé 17 cas supplémentaires de contamination au SARS-CoV-2, portant le total de cas confirmés à 533.
>>COVID-19 : le Cambodge bloque plusieurs condominiums à Phnom Penh
>>Des pays d'Asie du Sud-Est accélèrent les vaccinations de masse 
>>Situation épidémique en Malaisie, en Indonésie et aux Philippines

Des gens portent des masques de protection à Phnom Penh, au Cambodge.
Photo : AFP/VNA/CVN

Auparavant le 20 février, le Cambodge a détecté 32 cas positifs au coronavirus dans la capitale de Phnom Penh, notamment à Koh Pich et à un autre quartier résidentiel de la ville. Il s’agit de la troisième vague de l’épidémie au Cambodge.

Le Cambodge est en train de mettre en œuvre des mesures strictes de contrôle de l'épidémie, mais les autorités n'ont pas l'intention de fermer les écoles et certains lieux publics liés à cette nouvelle vague épidémie à Phnom Penh.

Par ailleurs, la Malaisie a décidé de pousser le calendrier de vaccination anti-COVID-19 tôt à deux jours, après l'arrivée du premier lot de 312.390 doses du vaccin Pfizer / BioNTech le 21 février.

S'exprimant lors d'une conférence de presse en ligne, le ministre malaisien de la Santé, Khairy Jamaluddin, a déclaré que le deuxième lot de vaccins devrait arriver le 26 février. La vaccination nationale débutera le 24 février.

Le Premier ministre malaisien Muhyiddin Yassin et M. Noor Hisham Abdullah, un haut fonctionnaire du ministère malaisien de la Santé, seront parmi les premiers à être vaccinés.

La Malaisie a commandé un total de 32 millions de doses de vaccin Pfizer/BioNTech. Le vaccin Sinovac Biotech (Chine) arrivera en Malaisie le 27 février, après avoir été approuvé par les autorités locales. La Malaisie a déploré à ce jour 280.272 cas d’infections au coronavirus et 1.051 décès.

Le président indonésien Joko Widodo a déclaré que son pays recevrait environ 4,6 millions de doses de vaccin AstraZeneca d'ici la fin février ou début mars. Le plan de distribution du vaccin AstraZeneca est toujours en discussion par le ministère de la Santé.

Plus tôt, le 13 janvier, l'Indonésie avait lancé la première phase du programme de vaccination anti-COVID-19 dans le but de vacciner environ 1,5 million d'agents de santé. Le 17 février, le pays a lancé une deuxième phase afin de vacciner 38,5 millions de personnes. Le bilan national de l'Indonésie a passé à plus de 1,27 million de cas, dont plus de 34.480 décès.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La collection unique de statues de buffles du peintre-artisan Nguyên Tân Phat

Quang Nam pourrait devenir la première localité du pays à appliquer le passeport vaccinal La province de Quang Nam au Centre a adressé au ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme une note officielle demandant la permission d’appliquer le passeport vaccinal. C’est ce qu’a fait savoir dimanche 18 avril Lê Tri Thanh, président du Comité populaire provincial. Si la demande est ratifiée, Quang Nam deviendra la première localité du pays à appliquer à titre expérimental le passeport vaccinal.