05/05/2017 15:48
Les prix mondiaux des denrées alimentaires se sont repliés en avril en raison des bonnes perspectives d' approvisionnement de nombreux produits de base, a indiqué jeudi 4 mai l'Organisation des Nations unies pour l' alimentation et l'agriculture (FAO), cité par l'ONU dans un communiqué publié jeudi 4 mai.
>>La mort des palmiers enfin prise en compte par la FAO
>>La FAO met en garde contre les pénuries d'eau en Afrique du Nord et au Moyen-Orient

Site de stockage de blé au Pakistan. Photo : Reuters/VNA/CVN

L'Indice des prix des produits alimentaires de la FAO a atteint en moyenne 168 points en avril, en baisse de 1,8% par rapport à mars, tout en restant supérieur de 10% à son niveau de l'année précédente. L'Indice des prix des produits alimentaires de la FAO est un indice pondéré qui suit l'évolution des prix sur le marché international de cinq grands groupes de produits alimentaires.

L'Indice des prix du sucre a été le principal responsable de la baisse. Il a dégringolé de 9,1% en un mois du fait à la fois de l'abondance des approvisionnements en provenance du Brésil et de la faiblesse persistante de la demande d'importation mondiale. Autre facteur de baisse : l'indice des prix des huiles végétales a chuté de 3,9% durant la même période en raison du repli de la demande d'huile de palme et des bonnes perspectives de récoltes et de plantations de soja en Amérique du Sud et du Nord.

L'Indice des prix des céréales a fléchi de 1,2% en avril du fait du repli des prix du blé même si les prix internationaux du riz se sont raffermis. L'Indice des prix des produits laitiers a reculé de 3,3% car la production dans l'hémisphère nord est entrée en haute saison, favorisant ainsi l'approvisionnement à court terme.

En revanche, l'indice des prix de la viande a enregistré une hausse de 1,7%, les prix de la viande de porc ayant augmenté en raison à la fois de la forte demande intérieure de l'Union européenne et de l'augmentation des ventes à destination de la Chine.

La FAO a révisé ses prévisions mondiales de la production céréalière pour 2017 qui indiquent à présent une baisse annuelle probable de 0,4% à partir de 2016, même si le taux d'utilisation augmente d'environ 1%.

La production mondiale prévue de riz est restée stable à 506 millions de tonnes, alors que les prévisions pour le blé - 740 millions de tonnes - sont également inchangées, car la diminution prévue du volume des ensemencements en Australie, au Canada, en Russie et aux États-Unis serait compensée, selon toute probabilité, par un regain de vigueur dans l'Union européenne, en Inde et au Maroc.

Sur le plan de la consommation en 2017/2018, l'abondance du maïs et des autres céréales secondaires devrait encourager une utilisation plus abondante pour l' alimentation du bétail en Chine et en Amérique du Sud, alors que l'utilisation du riz au plan mondial devrait croître de 1,2% en raison de l'augmentation de la consommation alimentaire.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le dernier écrivain public de la poste centrale de HCM-Ville

Rendez-vous au 13e Festival des fruits du Sud Le 13e Festival des fruits du Sud aura lieu du 1er au 30 août dans la zone touristique et culturelle de Suôi Tiên, au 120 rue Xa Lô Ha Nôi, dans le 9e arrondissement de Hô Chi Minh-Ville. Tel est l'annonce de La Quôc Khanh, directeur adjoint du Service municipal du tourisme, lors d’une conférence de presse tenue le 25 mai à Hô Chi Minh-Ville.