05/10/2016 11:01
Le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, a déploré lundi 3 octobre à Genève que la crise des déplacés et réfugiés dans le monde s'est détériorée d'une manière dramatique depuis ces deux dernières années, estimant que la détérioration est attribuable à "une crise de solidarité".

>>L’ONU suspend ses opérations humanitaires en Syrie
>>L'ONU appelle à améliorer l'autonomisation des réfugiés en matière de sécurité alimentaire
 

Ban Ki-moon prononce un discours lors de l'ouverture du Comité exécutif du Programme du haut-commissaire des Nations unies pour les réfugiés, le 3 octobre à Genève, en SuissePhoto : Xinhua/VNA/CVN


Au début d'une réunion du Haut-Commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR), le SG sortant de l'ONU a indiqué que dix ans auparavant, il y avait moins de la moitié des 65 millions déplacés que l'on compte aujourd'hui au monde.

La situation en Syrie constitue l'une des plus dramatiques et tragiques, a poursuivi M. Ban, précisant qu'environ 13,5 millions de Syriens, dont réfugiés, déplacés, assiégés ou ceux difficile à atteindre, ont besoin désespéramment de l'assistance.

"Parmi des millions de réfugiés figurent également ceux du Yémen, de l'Afghanistan, du Burundi, de la République centrafricaine, du Soudan du Sud, etc.", a-t-il ajouté.

Il a exhorté les
États à s'unir pour émettre une forte réponse globale à la crise des réfugiés, due à "une crise de solidarité".

Il a évoqué la Déclaration de New York, adoptée mi-septembre en marge de l'Assemblée générale de l'ONU, affirmant que cette déclaration "peut faire une vraie différence dans la vie des réfugiés", à condition que les dirigeants la mettent en
œuvre sur le terrain.


Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le programme REG 100 renforce la qualité des resources humaines

Diên Biên se prépare pour la fête des fleurs de bauhinia La province de Diên Biên (Nord) se prépare pour la fête des fleurs de bauhinia qui doit avoir lieu du 11 au 14 mars 2017.