07/02/2017 17:26
La Bourse de Paris a ouvert en léger recul le 7 février (-0,12%), restant sur ses gardes faute d'y voir clair en matière politique aussi bien en Europe qu'aux États-Unis.
La Bourse de Paris ouvre en léger recul mardi 6 février. Photo : AFP/VNA/CVN

À 09h18 (08h18 GMT), l'indice CAC 40 perdait 5,52 points à 4.772,56 points. La veille, il avait fini en net recul de 0,98%.

"Les marchés retrouvent une situation déjà vécue à plusieurs reprises l'année dernière, celle d'une séquence marquée par un fort attentisme avant des scrutins majeurs", ont relevé les analystes de Aurel BGC.

"L'accentuation du stress politique en zone euro" et "l'attente de potentielles annonces du président Donald Trump" pesaient sur les marchés européens, comme l'avait anticipé les experts de Mirabaud Securities Genève.

Du côté des indicateurs, la production industrielle en Allemagne a fortement baissé en décembre, marquant une chute de 3% sur un mois.

En France, le déficit budgétaire de l'État français s'est légèrement réduit en 2016 par rapport à l'année précédente, et le déficit commercial français s'est dégradé en 2016.

Le commerce extérieur et le crédit à la consommation aux États-Unis pour le même mois sont également attendus.

Sur le terrain des valeurs, BNP Paribas perdait 3,80% à 57,73 euros alors que la banque a enregistré une hausse de 15,1% de son bénéfice net en 2016, à 7,7 milliards d'euros, un niveau conforme aux attentes des analystes, et vise une augmentation moyenne d'au moins 6,5% par an de son résultat net d'ici 2020, dans le cadre de son nouveau plan stratégique.

Le reste du secteur bancaire était également mal orienté Société Générale perdant 2,25% à 43,75 euros et Crédit Agricole 1,21% à 11,83 euros.

Klépierre prenait 1,37% à 35,48 euros, soutenu par des résultats supérieurs aux attentes avec un bénéfice net de 1,19 milliard d'euros sur 2016, grâce en partie à un accroissement de la valeur de son portefeuille de centres commerciaux.

Tessi montait de 0,82% à 145,20 euros, dynamisé par un bond de 39,2% de son chiffre d'affaires en 2016 à 403,9 millions d'euros.

Latécoère reculait de 1,35% à 4,40 euros. L'équipementier aéronautique, en pleine restructuration, a publié un chiffre d'affaires annuel en hausse de 5,3%, à 655,2 millions d'euros, ayant bénéficié d'un effet de change positif.

Valeo progressait de 1,06% à 57,02 euros profitant de la signature d'un accord pour la création d'une coentreprise qu'il détiendra à parts égales avec le groupe sud-coréen Pyeong Hwa dans le domaine des boîtes de vitesse.

Paref était suspendu après l'annonce par le groupe chinois Fosun, via sa filiale Fosun Property Holdings, de son entrée en négociations exclusives pour prendre le contrôle de la majorité du capital de la société française de gestion immobilière.

Auplata montait de 4,35% à 0,96 euro bénéficiant de l'annonce d'un accord stratégique avec la société d'exploration canadienne Reunion Gold concernant le permis minier de Dorlin.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les 55 ans d'un Département de français

Le Vietnam au Salon voyages et vacances d’Ottawa L'ambassade du Vietnam au Canada a participé au 23e Salon voyages et vacances d'Ottawa, les 25 et 26 mars, dans la capitale canadienne.