11/01/2017 16:57
Dix-huit objets parmi les 200.000 archives préservées au sein du Musée national d’histoire du Vietnam ont été reconnu comme «objet d’importance nationale» depuis 2012. Afin de les présenter au public, une exposition spéciale représentant les trésors nationaux du Vietnam ouvre ses portes du 10 janvier jusqu’au mois de mai à Hanoï.

>>Quatorze artefacts reconnus comme trésors nationaux
>>Une exposition spéciale des trésors nationaux du Vietnam
>>Quang Tri : proposition de reconnaissance de deux objets rares en tant que trésors nationaux
 

Les trésors préservés au MNHV, présentés au public depuis le 10 janvier jusqu’au mois du mai 2017.   


Le Musée national d’histoire du Vietnam (MNHV) conserve le plus grand nombre d’«objets d’importance nationale». Lê Thanh Hai, vice-ministre de la Culture, des Sports et du Tourisme affirme : «C’est la première fois que 18 trésors nationaux qui en comptent au total 118 sont mis à disponibilité au public dans un espace organisé et solennel. Ces derniers sont des objets précieux, typiques et ayant des valeurs historiques, culturelles, scientifiques. Ils sont des preuves véridiques du talent, l’intelligence et l’esprit de nos ancêtres. Nous sommes très ému de recevoir les messages sacrés de nos prédécesseurs via ces trésors». Il ajoute également : «C’est un des événements les plus significatifs pour accueillir le Nouvel An, et ainsi attirer davantage de visiteurs vietnamiens et étrangers au MNHV». 

Nguyên Van Doàn, directeur adjoint du MNHV, a fait savoir que les 18 trésors nationaux ont été déjà été exposés par le passé dans le pays et à l’étranger mais séparément. C’est donc une toute première qu’ils soient placés et réunis ensemble.  

À cette occasion, les locaux du quartier de Dông Ky (chef-lieu de Tu Son, province septentrionale de Bac Ninh) ont offert le modèle du «Pétard du bois» (1,2 m de dimension, 5,75 m de long et 3,47 m de haut) décoré de quatre animaux fabuleux (dragon, licorne, tortue et phénix) au MNHV.  

Le talent des Vietnamiens à travers plusieurs générations

Parmi 18 créations reconnus comme «objet d’importance nationale», certains datent de la culture de Dông Son (IIIe siècle av. J.-C. - XIe apr. J.-C), dont les tambours en bronze Ngoc Lu, Hoàng Ha, le jarre en bronze Dào Thinh, la statuette en bronze portant une personne sur le dos et jouant de la flûte, le mystérieux sourire d'un homme portant sur son dos une lampe magique en bronze, la tombe de barque de Viêt Khê. Les quatre premiers objets ont été reconnu comme «objet d’importance nationale» en 2012 et le dernier en 2013.   
 

Des trésors nationaux sont exposés au MNHV.   


Le tambour en bronze de Ngoc Lu a été réalisé dans la culture de Dông Son et découvert entre 1739-1765 dans la commune de Ly Trac (district de Ly Nhân, province de Hà Nam). Il est le mieux conservé parmi les tambours découverts de cette culture de Dông Son. En 1902, L’École française d'Extrême-Orient l’a récupéré. En 1908, ce tambour, de 79 cm de dimension, 63 cm de haut et 86 kg de poids, a été déplacé et exposé au Musée national de l’histoire du Vietnam. Il est orné par des spectacles du chant alterné, du pilonnage du riz, d’images de maison sur pilotis, de navire de combat, d’animaux.

Mesurant 79 cm de surface et 61,5 cm de haut, le tambour en bronze Hoàng Ha est né dans la même période de celui Ngoc Lu et a été découvert en 1937 sous un mettre de profondeur au sol dans le hameau Nôi Thôn du village de Hoàng Ha (district de Phu Xuyên, en banlieue de Hanoï). Les motifs du tambour Hoàng Ha sont semblables à ceux du tambour Ngoc Lu. 

Le jarre de bronze de Dà Thinh a été fouillé et découverte en 1961 dans le district de Trân Yên (province de Yên Bai). Il mesure 98 cm de haut, 61 cm de surface et 60 cm de dimension de fond. Il s’agit du plus grand objet de ce genre, soit 760 kg de poids. 

La statuette en bronze portant une autre personne sur le dos et jouant de la flûte a été découverte par l’archéologue suédois Olov Janse lorsqu’il a fouillé la tombe en briques dans le district de Hoang Hoa (province de Thanh Hoa, Centre). Mesurant 8,5 cm de haut, 9,5 cm de large, elle a été déplacée au MNHV en 1935.  Cet archéologue suédois a également trouvé en 1935 le mystérieux sourire d'un homme portant sur son dos une lampe magique en bronze dans le district de Lach Truong (province de Thanh Hoa). 
 
«La tombe de barque» de Viêt Khê a été dévoilée en 1961 dans le district de Thuy Nguyên (ville portuaire de Hai Phong, Nord).
 

Le «Pétard du bois », offert par le village de Dông Ky au MNHV.


Outre cinq objets de la culture de Dông Son, on trouve aussi la stèle de Vo Canh de la culture des Cham (reconnue «objet d’importance nationale » en 2013), du IIIe au IVe siècle trouvée à Nha Trang (Centre); la cloche de la pagode Vân Ban de la dynastie Trân (1225-1413) en bronze,  reconnue en 2013; le sceau en bronze baptisé «Môn ha sanh» datant 1377 (5e année du roi Trân Duê Tông, reconnu en 2012 ; le vase en céramique aux sygnes, trouvé dans les fouilles d’une épave dans les eaux de Cù Lao Chàm (province de Quang Nam, Centre) et datant du XVe siècle (dynastie Lê postérieur), reconnu en 2012 ; la stèle de sacrifice du Nam Giao, datant de 1679 sous la dynastie Lê (1427-1789), reconnu en 2015. De plus, on compte le tambour en bronze de Canh Thinh, fondu sous la dynastie des Tây Son (1778-1802) et reconnu en 2012 ; le sceau en or «Sac Mênh chi bao» datant en 1827 sous le règne du Minh Mênh (1791-1841). Sans oublier la jarre à l’email brun de la dynastie Trân (1225-1400), reconnu en 2016, le sceau en cor «Dai Viêt quôc Nguyên chua vinh trân chi bao» en 1709 (5e année du règne du roi Lê Du Tông (1679-1731), reconnu en 2016. 

Trois derniers objets sont exposés ; ils concernent la vie et les activités révolutionnaires du Président Hô Chi Minh : le journal rédigé sous forme de poèmes Nhât ky trong tù (Carnet de prison), le livre Duong Kach Mênh, premier document politique du Parti communiste du Vietnam et le manuscrit Loi kêu goi toàn quôc khang chiên (L’appel à la résistance nationale).     


Texte et photos : Quê Anh/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Concours "Expédition francophone 2017"

Île de Ly Son, paradis touristique maritime en devenir Ly Son qui est aussi connu sous un autre nom «Cu Lao Re» est une île d’avant-poste rattachée à la province centrale de Quang Ngai. Riche de vestiges historiques et de paysages magnifiques, cette petite île a tous les atouts pour développer son tourisme maritime.