29/07/2021 11:54
La Bourse de New York a terminé en ordre dispersé mercredi 28 juillet, le Dow Jones faiblissant pour la 2e séance d'affilée, après la réunion monétaire de la Fed et de bons résultats d'entreprises.
>>Wall Street finit en baisse, lestée par des prises de bénéfices
>>Wall Street termine en légère hausse une séance sans entrain

Des passants devant le New York Stock Exchange et une statue de George Washington à Wall Street (New York).
Photo : AFP/VNA/CVN

Selon des chiffres définitifs, l'indice Dow Jones a lâché 0,36% à 34.930,80 points. Le Nasdaq, à forte coloration technologique, a progressé de 0,70% à 14.762,58 points. L'indice élargi S&P 500 est resté quasiment stable à 4.400,64 points (-0,02%).

"Si l'on prend du recul, on voit que le marché n'a en fait pas tellement bougé, ni aujourd'hui, ni cette semaine", notait Karl Haeling, analyste de la banque LBBW.

La réaction du marché vis-à-vis de la réunion monétaire de la Fed a été ambivalente alors que la Banque centrale américaine n'a pas évoqué de calendrier pour un repli de son soutien monétaire.

"Dans un premier temps, les taux obligataires se sont un peu tendus en se focalisant sur la phrase dans le communiqué final qui soulignait les progrès de l'économie", notait Karl Haeling.

Mais les tensions se sont relâchées "lors de la conférence de presse lorsque Jerome Powell, le patron de la Fed, a insisté plutôt sur les progrès encore nécessaires".

Après avoir brièvement grimpé à 1,27% juste après la publication du communiqué de la Fed, les rendements sur les bons du Trésor à dix ans tombaient à 1,22% vers 20h00 GMT contre 1,24% la veille.

Selon Karl Haeling, les attentes d'une réduction des achats d'actifs de la Fed pourraient être repoussées autour de décembre-janvier alors que les investisseurs les attendaient autour de novembre-décembre.

Parallèlement, les multiples résultats d'entreprises ont continué de tomber. Facebook qui a publié des profits doublés au 2e trimestre mais projeté une croissance ralentie, était sanctionné dans les échanges électroniques après la fermeture, perdant 3,50% à 360 dollars.

"Il y a une tendance" de la part des investisseurs "à faire des prises de bénéfices quels que soient les résultats", surtout dans le secteur de la tech, a encore affirmé l'expert de LBBW.

Apple a ainsi perdu 1,22% à 144,98 USD, malgré de bons résultats annoncés après la clôture mardi 27 juillet.

Alphabet (Google) a quasiment tripé ses bénéfices grâce au boom du commerce en ligne et des dépenses des annonceurs sur ses sites, dont YouTube. L'action a terminée à -0,30%.

Membre du Dow, Boeing a grimpé de 4,18% à 231,57 USD, après que l'avionneur est repassé dans le vert au 2e trimestre, mettant fin à six trimestres de pertes.

Duolingo, qui propose d'apprendre des langues étrangères en s'amusant sur son téléphone ou son ordinateur, a fait une entrée en trombe à Wall Street, son action s'envollant de plus de 37% juste après son arrivée. Introduite à 102 dollars l'unité, l'action a terminé à 139,01 USD.

Jeudi 29 juillet, ce devrait être au tour de l'application de courtage Robinhood, très populaire auprès des jeunes boursicoteurs américains, de faire ses premiers pas à Wall Street dans une opération qui pourrait valoriser la société, créée en 2013, à 35 milliards d'USD.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les artistes conjuguent leurs efforts pour préserver le chant xâm

Le sud de Phu Quôc émerge comme un nouveau paradis de villégiature En cette période stressante, trouver un bel espace pour se détendre sera une tendance et le sud de Phu Quoc dans la province de Kiên Giang dans le delta du Mékong, apparait comme une destination idéale pour une "mise au vert" idéale.