28/07/2021 18:33
La Bourse de Paris rebondissait (+0,55%) mercredi matin 28 juillet, tirée par de bons résultats d'entreprises, en particulier du secteur de la tech, même si les initiatives devraient rester limitées avant le verdict de la Fed dans la soirée.

>>La Bourse de Paris ouvre en recul de 0,20% à 6.565,19 points
>>La Bourse de Paris finit en légère hausse de 0,15%

La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris.
Photo : AFP/VNA/CVN


À 10h09, l'indice vedette CAC 40 progressait de 35,60 points, à 6.567,52 points. La veille, il avait terminé en baisse de 0,71%.

"C'est le jour de la Fed mais les marchés devront d'abord digérer de nombreuses publications de résultats", relève Tangi Le Liboux, un stratégiste du courtier Aurel BGC.

Ainsi, les bonnes publications de Capgemini et Kering étaient saluées par le marché tandis que Maisons du monde souffrait.

L'attente de la décision de la Fed, qui sera rendue après la clôture des Bourses européennes, devrait toutefois limiter les prises de risques.

"La vigueur de l'inflation et la solidité de la reprise américaine impliquent toujours une normalisation, tôt ou tard, de la politique monétaire, même si le variant Delta change un peu la donne à court terme, mais sans doute qu'à la marge", estime M. Le Liboux.

"Les investisseurs vont donc scruter les indices que pourrait distiller la Fed sur le calendrier de cette normalisation", selon lui.

La plupart des observateurs s'attendent toutefois à ce que les détails de cet agenda ne soient pas révélés avant fin août, lors du symposium de Jackson Hole, voire en septembre.

Sur le front macroéconomique, le moral des consommateurs allemands devrait stagner en août, alors que les cas de contamination au COVID-19 remontent et que la campagne de vaccination perd en dynamisme, selon le baromètre GfK.

Même essoufflement en France où le moral des ménages a un peu reculé en juillet, après sa nette hausse en juin, selon l'Insee.


À la Bourse de Paris, Capgemini prenait la tête du CAC 40 (+3,89% à 177,75 euros), fort d'un chiffre d'affaires qui a augmenté de 14,9% au 1er semestre et du relèvement de sa prévision de croissance sur 2021 à "entre 12 et 13%".

Atos gagnait pour sa part 2,50% à 42,27 euros, profitant de "plusieurs annonces positives qui doivent être suivies d'actions", selon les analystes d'Oddo BHF.

Le groupe de luxe Kering, gagnait 2,34% à 748,30 euros, fort d'un bénéfice net qui a plus que quintuplé au premier semestre par rapport à 2020 et de ventes qui ont progressé à un niveau supérieur à celui d'avant la pandémie, tirées par sa maison phare Gucci.


À contrario, le distributeur de meubles Maisons du monde perdait 3,84% à 18,54 euros.

Fnac Darty souffrait aussi (-2,55% à 53,40 euros) après qu'une source judiciaire a confirmé une information de Mediapart révélant l'ouverture d'une information judiciaire en mai, notamment pour "blanchiment d'infractions commises en bande organisée", à Paris pour des soupçons de transactions illégales en liquide au sein du groupe.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les artistes conjuguent leurs efforts pour préserver le chant xâm

Le sud de Phu Quôc émerge comme un nouveau paradis de villégiature En cette période stressante, trouver un bel espace pour se détendre sera une tendance et le sud de Phu Quoc dans la province de Kiên Giang dans le delta du Mékong, apparait comme une destination idéale pour une "mise au vert" idéale.