Vietnam - Laos - Cambodge : les femmes unies pour un développement vert et durable

Le Forum "Les femmes Vietnam - Laos - Cambodge : intégration et coopération pour le développement vert et durable dans un monde de COVID-19" s'est tenu le 28 septembre, en ligne et en présentiel, à Hanoï, Vientiane et Phnom Penh.

>> Le gouvernement rend gratuit l'accès à la pilule du lendemain pour toutes les femmes

>> Évaluation d'un projet financé par le Canada en faveur des femmes ethniques

Le forum était l'initiative de l'Union des femmes vietnamiennes, en coordination avec l'Union des femmes lao, l’Association des femmes cambodgiennes pour la paix et le développement, l’ONU Femmes au Vietnam, avec le désir de partager des expériences et des initiatives pour promouvoir davantage le rôle des femmes dans le développement vert et durable ainsi que renforcer la coopération tripartite dans ce domaine.

La présidente de l'Union des femmes du Vietnam, Hà Thi Nga.
Photo : VNA/CVN

S'exprimant à l'ouverture du forum, la présidente de l'Union des femmes vietnamiennes, Hà Thi Nga, a affirmé que les femmes étaient soumises à de nombreux impacts négatifs du changement climatique mondial, de la pollution de l'environnement, des épidémies, en particulier pendant la pandémie de COVID-19, mais constituaient aussi un facteur actif de la protection de l'environnement, de l'adaptation au changement climatique, et contribuaient à un développement vert, inclusif et durable.

Cependant, la réalité montre qu'à l'heure actuelle, le rôle des femmes dans ces domaines, notamment dans le développement de l’économie vert, n'est pas pleinement reconnu et promu en raison des stéréotypes de genre.

S’adressant au forum, la vice-Premier ministre et présidente de l'Association des femmes cambodgiennes pour la paix et le développement, Men Sam An, a souligné que le changement climatique, les catastrophes naturelles, la pollution de l'environnement... ont eu un fort impact sur l'agriculture, l'industrie, l'artisanat, les services, le tourisme. Ce sont des impacts à long terme sur la vie sociale et économique, dans laquelle les femmes et les enfants font partie des groupes les plus vulnérables.

Le Forum sur les femmes Vietnam - Laos - Cambodge s'est tenu le 28 septembre, en ligne et en présentiel.
Photo : VNA

Saluant l'organisation du forum, la présidente de l'Union des femmes lao Inlavan Keobounphan a déclaré que le gouvernement avait accru sa participation proactive dans la réponse à l'épidémie de COVID-19 et au changement climatique, tout en les considérant comme des menaces au développement socio-économique national en général, au développement des femmes et des enfants, en particulier.

Présente au forum, la représentante de l'ONU Femmes au Vietnam, Elisa Fernandez, a hautement apprécié les engagements forts des trois pays dans la promotion de l'égalité des sexes et de l'autonomisation des femmes. Selon elle, les pays doivent continuer à examiner les opportunités et les défis, et donner aux femmes et aux filles les moyens d'avoir une voix et une influence égales dans les processus de prise de décision liés au changement climatique, ce pour favoriser ainsi l'égalité des sexes et le développement durable.

Lors de cet événement, les délégués ont partagé des initiatives et expériences, suggérant de nouvelles coopérations pour renforcer l'égalité des sexes, promouvoir le rôle des femmes et des organisations féminines dans le développement vert et durable, en particulier dans le contexte de la pandémie de COVID-19.

VNA/CVN

back to top