Une exposition de peinture à Hô Chi Minh-Ville

L'exposition "Bên quê" (Quai du pays natal) du peintre Nguyên Van Tùng a lieu du 13 au 21 août à la galerie ArtSpace au 371/4, rue Hai Bà Trung, à Hô Chi Minh Ville.

>>Libération du Sud : une exposition des beaux-arts en ligne

>>Ouverture d'une exposition de peinture et de photo à Hanoï

>>Exposition de peinture "Du & Dôi" à Hanoï

Une œuvre du peintre Nguyên Van Tùng.

Nguyên Van Tùng, né en 1989, est diplômé du Département des arts de l’Université de Huê (province de Thua Thiên-Huê, au Centre). Après des années vivant à Hô Chi Minh-Ville, le peintre est retourné dans sa province natale de Quang Binh (Centre), évitant l'agitation de la mégapole du Sud.

Il est aujourd'hui de retour à Hô Chi Minh-Ville pour organiser son exposition "Bên quê" (Quai du pays natal).

L'artiste y présente la mer du pays natal avec une palette de couleurs vives, donnant aux spectateurs un sentiment de paix et de sérénité. Ses amis expliquent que c'est grâce à ses voyages que Nguyên Van Tùng a réalisé à quel point il aimait son pays natal.

Un tableau exposé.

"De retour dans sa province natale de Quang Binh, Tùng a ouvert une page Facebook présentant de nombreuses peintures sur des thèmes religieux et des paysages maritimes. Cette série d'œuvres signée Tùng est marquée par un style libre, confiant et gorgé d’émotions. Les couleurs y sont claires, lumineuses et douces", a partagé le peintre Luong Luu Biên.

Et d'ajouter que l'ensemble des peintures représentent la mer avec des conditions météorologiques bien différentes : le matin lumineux, l'après-midi calme, parfois triste où la tempête se fait sentir.

"Grâce à son coup de pinceau puissant et expressif, on ressent beaucoup d’émotions devant la vaste étendue de la mer, où l'artiste trouve sa liberté. Il montre toute son affection pour la nature à travers sa peinture sincère et expressive. Lors de son retour à Quang Binh, Tùng s'est retrouvé et s'est reconnu dans des choses plus proches et plus intimes", a conclu le peintre Luong Luu Biên.


Texte et photos : Minh Thu/CVN