" />
"Mon rêve de voir un spectacle de marionnettes sur l'eau s'est réalisé"

Elena n'arrivait toujours pas à y croire lorsqu'elle a revu au Vietnam ses anciens élèves après plus de 30 ans de perte de contact. Elle en a profité pour aller voir un spectacle de marionnettes sur l'eau, un rêve de longue date.

>>Les marionnettes sur l'eau suscitent toujours autant l’engouement des enfants

>>Excursion dans le village des marionnettes sur l’eau de Dào Thuc

Elena (droite) et sa nièce au théâtre de marionnettes sur l'eau Thang Long.
Photo : CTV/CVN

Devant le théâtre de marionnettes sur l'eau Thang Long, Elena Belova, 69 ans, de Moscou, était aux anges. Elle aspirait à voir les spectacles de marionnettes sur l'eau depuis 35 ans. Le 27 juillet, son rêve est enfin devenu réalité.

Elena est chargée de cours dans une université de Moscou. Elle a accueilli les premiers étudiants vietnamiens dans l'ex-URSS à la fin des années 1980. Pour mieux les comprendre, elle a recherché des documents sur la culture vietnamienne et s'est renseignée sur les marionnettes sur l'eau. Les marionnettes en laque et la musique traditionnelle vietnamienne "dansaient" toujours dans son esprit.

"Dès que j'ai commencé à m'y intéresser, j'ai voulu les voir de mes propres yeux. Les marionnettes sur l'eau vietnamiennes sont vraiment uniques", a expliqué Elena.

Plus de 30 ans se sont écoulés. D'anciens étudiants vietnamiens venus travailler en Russie après l'épidémie de COVID-19 sont allés chez leur ancienne professeure et l'ont invitée, elle et sa nièce, à se rendre au Vietnam.

Après avoir visité les provinces du Centre, Elena se rendit à Hanoï où elle acheta un billet pour le spectacle de marionnettes sur l'eau. Bien qu'elle ne soit pas habituée au temps chaud et humide de l'été, elle ne se sent pas fatiguée. "Je ne suis pas venue au Vietnam pour m'asseoir sous un climatiseur, mais pour découvrir le pays, donc ça va", a-t-elle déclaré.

Le spectacle a commencé, les images qu'elle n'avait vues qu'à la télévision et dans les livres défilaient de manière vivante sous ses yeux ébahis. Elena était prise dans la musique. "L'artiste chante très bien. Tout est si beau… Le contenu est facile à comprendre et adapté aux visiteurs étrangers. Il y a des moments humoristiques, tout le monde rit et trouve cela intéressant", a-t-elle commenté. "Je suis tellement heureuse que mon rêve soit devenu réalité. Tout peut arriver à qui sait attendre", a déclaré Elena.

Au cours de son voyage de dix jours au Vietnam, elle a visité de nombreux monuments, en partie parce qu'elle aimait apprendre en profondeur sur l'histoire et la culture. Le lieu le plus impressionnant à ses yeux a été le Temple de la Littérature - Quôc Tu Giam, première université du Vietnam. "Je ressens votre fierté d'être ici. Un bâtiment très typique du Vietnam", a-t-elle déclaré.

Elena est retournée dans son pays d'origine après avoir exploré tout le Vietnam. Elle n'a pas oublié d'acheter un chapeau conique et une lanterne comme souvenirs. Elle a précieusement gardé son billet du spectacle de marionnettes sur l'eau afin qu'à chaque fois qu'elle l'ouvrira, il la replongera dans cet instant magique.

CPV/VNA/CVN