13/02/2021 08:32
Titulaire de plusieurs prix internationaux prestigieux, Trân Tuân Viêt est connu pour ses photos valorisant la beauté des régions du Vietnam. Une centaine de ses clichés ont été publiés dans les magazines et livres photos de National Geographic et de Google Arts & Culture.
>>Un cliché du Golden Bridge gagne au concours de photo d'architecture 2020
>>Trân Tuân Viêt remporte un concours international de photos
>>L’homme qui "raconte" le Vietnam en images

Le photographe Trân Tuân Viêt. Photo : TTV/CVN
En plus d’être le seul Vietnamien à être invité au 5e Festival international de photographie Xposure de Sharjah (Émirats arabes unis), tenu du 10 au 13 février 2021, Trân Tuân Viêt est aussi le plus jeune parmi les 60 photographes invités. Xposure est un festival de photographie de premier plan et une plateforme officielle d’imagerie et d’éducation qui combine une série d’événements photographiques, notamment des expositions, des ateliers, des séminaires, des projections, des groupes de discussion, des concours, des marches photographiques, et qui accueille un salon professionnel dédié à la photographie et à la production vidéo.

"C’est un festival annuel très attendu par les professionnels. Je participerai à cette 5e édition à côté de grands noms de la photographie mondiale tels que Steve McCurry, James Nachtwey, Jaspe Doest, Kathy Moran, Lars Boering, Muhammed Muheisen… Pour la première fois, je tiendrai ma première exposition privée +My Vietnam+, avec 30 histoires en photos prises à travers le Vietnam au cours de mes 13 ans de carrière", dévoile l’artiste de 38 ans, avouant que sa présence à Xposure est à la fois un grand honneur et une grande fierté. 

Un auteur vietnamien très connu sur Nat Geo

Sourires captés dans les photos de Trân Tuân Viêt. Photo : TTV/CVN
Au cours des cinq dernières années, Trân Tuân Viêt s’est fait un nom dans le milieu des photographes vietnamiens et parmi ceux qui adorent cet art. L’artiste a publié plus d’une centaine de photos dans les magazines et les livres photos de National Geographic (Nat Geo) et Google Arts & Culture, un record au Vietnam. Ses photos ont été souvent sélectionnées dans le top des "plus belles photos du jour" publiées par Your Shot, la communauté de photographes de Nat Geo.

"Inutile de présenter le Nat Geo, magasin de référence qui se respecte. Trân Tuân Viêt y a de nombreuses photos très connues et elles sont très significatives. À travers ses œuvres, il contribue à promouvoir la culture vietnamienne dans le monde. Les réalisations qu’il obtient sont très rares pour les photographes de son âge. Les sujets que Viêt choisit ne sont pas entièrement nouveaux et ont même été exploités à maintes reprises au fil des décennies, mais il a sa propre façon pour les renouveler et les rendre attractifs", estime le photographe Nguyên Long Hung, professeur au Département de photographie de l’Université du théâtre et du cinéma de Hanoï.

En avril 2020, le magazine américain Forbes a publié les meilleures photographies illustrant le bonheur au concours international #Fun2020, lancé sur Agora, l’application mobile de photo gratuite où les photographes, amateurs ou professionnels, peuvent participer. Le cliché Niêm vui tuôi tho (Joie de l’enfance) de Trân Tuân Viêt a été élu le plus beau parmi plus de 9.000 clichés envoyés par des participants du monde entier. L’auteur a réussi à saisir des instantanés de joie des enfants qui s’amusent avec de vieux pneus de moto dans une dune de Mui Né, une station balnéaire de la ville de Phan Thiêt, dans la province de Binh Thuân (Centre).

Au mois de mai de la même année, sa photo du Golden Bridge (Le Pont d’Or) de la ville de Dà Nang (Centre) a remporté la finale du concours de photographie autour du thème architectural #Architecture2020, face à plus de 10.000 clichés du monde entier. 

"Making encense" (Fabrication d’encens), prise dans un village artisanal vietnamien, a été largement vue et appréciée par la communauté photographique mondiale.
Photo : TTV/CVN

Mais la photo qui l’a fait connaître et qu’il se remémore le plus est Làm huong (Making encense/Fabrication d’encens) qui l’a aidé à gagner le Premier prix dans la catégorie Voyage au 15e Concours international de photo 2018 du magazine américain Smithsonian, un concours très prestigieux. "Des paquets d’encens teints de façon décorative sèchent à Quang Phu Câu, une commune de Hanoï. Dans les pays bouddhistes comme le Vietnam, l’encens est indispensable lors des fêtes traditionnelles et des cérémonies religieuses. Cette photo a remporté la catégorie Voyage de notre 15e Concours annuel de photos", peut-on lire cette courte présentation sur le site https://photocontest.smithsonianmag.com.

"Chaque fois que je me souviens de ce prix, je ressens à la fois tant d’honneur et de fierté. +Làm huong+, une photo d’un village artisanal vietnamien, a été largement vue et appréciée par la communauté photographique mondiale. Elle a inspiré des milliers de photographes du monde entier à étudier ce métier traditionnel de notre pays. Jusqu’à présent, elle reste toujours l’œuvre la plus réussie de mes 13 ans de carrière de photographie".

"Raconter le Vietnam en images"

Diplômé de l’Université de génie civil de Hanoï en architecture, Tuân Viêt a fondé sa propre compagnie de technologies de l’information, mais il n’a jamais abandonné sa passion pour la photographie. Selon lui, la photographie lui est venue par hasard et il ne sait pas depuis quand c’est une passion. "La photographie m’apporte tellement de choses auxquelles je n’avais jamais pensé quand je l’ai commencée, surtout la joie et le bonheur lorsque mes ouvrages sont reconnus et ont certaines significations pour la société".

"Niêm vui tuôi tho" (Joie de l’enfance), élu plus beau cliché au concours international # Fun2020, lancé sur Agora.
Photo : TTV/CVN

Tuân Viêt affirme que la conception architecturale et la prise de photos ont des points communs et qu’elles sont par ailleurs complémentaires. Les deux métiers doivent combiner l’ingéniosité et le sens artistique. Les beautés de l’architecture et de la photographie sont assez similaires : toutes comprennent des jeux de lumière, de cadres, de formes, de blocs, de lignes et de structures, ce qui expliquent que de nombreux architectes sont aussi de bons photographes. Ses photos sont riches en sujets mais se penchent notamment sur les beaux paysages du pays, la vie ordinaire et le travail des ouvriers et des villages artisanaux.

"Tout ce que je capture, ce sont des histoires humaines, belles et honorant la beauté de la nature, des villages artisanaux traditionnels, des portraits de travailleurs, l’amour et la vie. Je préfère être un conteur visuel (visual storyteller) qu’un simple photographe". Ses photos primées lors des concours internationaux aident le monde à mieux comprendre le Vietnam, sa culture et ses habitants. 

Photo du Golden Bridge (Le Pont d’Or) de la ville de Dà Nang (Centre). Photo : TTV/CVN
"Personnellement, je participe rarement à des concours car les prix ne sont pas mon objectif. Mais, je suis fier d’avoir reçu des récompenses importantes car je trouve que mes photos primées ou celles que je partage sur les réseaux sociaux peuvent aider les jeunes Vietnamiens et les étrangers à mieux connaître et comprendre la culture vietnamienne", confie-t-il.

Selon Nguyên Viêt Thanh, photographe vietnamien primé à de nombreux concours internationaux, ces dernières années, Trân Tuân Viêt a connu plusieurs succès. "On peut dire que c’est une réalisation encourageante pour un amateur et un bon signe pour les jeunes photographes", assure-t-il. Et d’ajouter que Tuân Viêt est studieux et doué en anglais, et cela lui facilite l’accès à différents forums de photographie dans le monde entier, à une grande communauté ainsi qu’à de nombreux sujets.

Tuân Viêt a stimulé l’esprit de découverte chez beaucoup de Vietnamiens. Son compte Instagram (https://instagram.com/vietsui) où il partage principalement des photos toujours accompagnées d’une histoire compte plus de 200.000 followers. Il est le photographe vietnamien le plus suivi sur Instagram avec un nombre énorme de commentaires et de compliments des étrangers.

Bùi Phuong/CVN
 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La collection unique de statues de buffles du peintre-artisan Nguyên Tân Phat

Quang Nam pourrait devenir la première localité du pays à appliquer le passeport vaccinal La province de Quang Nam au Centre a adressé au ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme une note officielle demandant la permission d’appliquer le passeport vaccinal. C’est ce qu’a fait savoir dimanche 18 avril Lê Tri Thanh, président du Comité populaire provincial. Si la demande est ratifiée, Quang Nam deviendra la première localité du pays à appliquer à titre expérimental le passeport vaccinal.