27/06/2022 20:24
L'Union européenne et l'Inde ont repris lundi 27 juin leurs négociations en vue de conclure un accord de libre échange d'ici fin 2023, après neuf années d'interruption.
>>L'Inde décide d'une hausse de 0,5% des taux d'intérêt
>>Inde : les exportations de produits bio en hausse de 51% en 2020-2021
>>Concurrence : l'UE proche d'un accord sur l'encadrement des géants du numérique

Les discussions, qui se tiennent à New Delhi jusqu'au 1er juillet, vont notamment tenter de parvenir à un accord de libre échange, et à des accords sur la protection des investissements et les indications géographiques des produits.

Les négociations sur un accord de libre-échange entre l'Inde et l'UE sont bloquées depuis 2013 sur des dossiers tels que la protection des brevets et les réductions tarifaires.

L'UE est l'un des tout premiers partenaires commerciaux de l'Inde et la valeur de leurs échanges étaient d'environ 120 milliards d'euros en 2021, avait indiqué mi-juin le commissaire européenne au Commerce, Valdis Dombrovskis, lors d'une conférence de presse annonçant la reprise des négociations.

L'Inde est devenue plus ouverte à l'abaissement des barrières commerciales ces dernières années et négocie des pactes avec plusieurs autres pays.

New Delhi a ainsi signé en février un important accord de partenariat économique avec les Émirats arabes unis et, en avril, un accord de libre-échange intérimaire avec l'Australie, visant à conclure un pacte complet d'ici la fin de l'année.

L'Inde est également en négociations commerciales avec d'autres pays tels que le Canada et la Grande-Bretagne. Le Premier ministre Boris Johnson a déclaré lors d'une visite en avril que la Grande-Bretagne et l'Inde espéraient conclure un accord d'ici octobre.

APS/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le lotus impérial cultivé dans la cour d’une maison centenaire à Hanoï