29/04/2021 21:22
Peter Sagan, dont le dernier succès dans l'épreuve remontait à 2010, a remporté mercredi 28 avril, à Martigny, la première étape du Tour de Romandie dont le maillot de leader est resté la propriété de l'Australien Rohan Dennis.
>>Liège-Bastogne-Liège : "Pogacar est un phénomène", confie Alaphilippe
>>Tour du Pays Basque : Roglic piège Pogacar, Gaudu s'adjuge la dernière étape

Le Slovaque Peter Sagan, vainqueur de la 1re étape du Tour de Romandie, le 28 avril à Martigny. Photo : AFP/VNA/CVN

Sagan, habitué aux succès d'étape sur les routes helvètes (17 dans le Tour de Suisse), s'est imposé à un premier peloton comprenant l'ensemble des favoris.

Dans la roue de Sonny Colbrelli, qui a tenté de mener un sprint long malgré le vent de face, l'ex-triple champion du monde a remonté l'Italien pour signer la 116e victoire de sa carrière, sa deuxième de l'année après une étape du Tour de Catalogne fin mars.

Le Tour de Romandie marque la reprise d'activité de Sagan (31 ans), qui a contracté le COVID-19 en début d'année et a peiné dans la campagne de classiques (4e de Milan-Sanremo) jusqu'à sa coupure, début avril, juste après le Tour des Flandres.

"Ça fait du bien après trois semaines sans course de venir ici et de gagner", a déclaré le Slovaque. "C'était probablement la seule étape qui me convient car les suivantes seront très difficiles".

Le leader de l'équipe Bora-Hansgrohe a maintenant en ligne de mire le Giro qui commencera le 8 mai. Pour une deuxième participation, après ses débuts en octobre dernier.

Dans cette étape de 168 kilomètres, le Néerlandais Thymen Arensman, dernier rescapé d'une échappée de six coureurs, a été repris au seuil des 20 derniers kilomètres. Le Français Rémi Cavagna a tenté ensuite sa chance par deux fois, en vain.

Seuls absents notables, le Britannique Chris Froome, le Kazakh Alexey Lutsenko, les sprinteurs italiens Elia Viviani et Matteo Moschetti, et le rouleur suisse Stefan Bissegger ont fait défaut dans le premier peloton de 78 coureurs qui a rallié l'arrivée, sur une route humide.

Jeudi 29 avril, la 2e étape relie La Neuveville à Saint-Imier sur un parcours accidenté de 165 kilomètres. Avec la montée de la Vue des Alpes (7,8 km à 6,8%), dont le sommet est situé à 17 kilomètres de l'arrivée.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Quand les femmes d’ethnies minoritaires participent aux modèles économiques locaux

À la découverte de la mangrove de Dông Rui Grâce aux efforts conjugués des autorités et des populations locales, Dông Rui est aujourd’hui la plus belle et la plus vieille mangrove primitive du Nord du Vietnam. Située dans le district de Tiên Yên, province de Quang Ninh, elle est le meilleur rempart contre l’érosion marine et une extraordinaire source de vie pour les habitants.