Tennis : le Russe Andrey Rublev remporte le neuvième titre 

Le Russe Andrey Rublev a remporté dimanche 20 février le neuvième titre de sa carrière, le premier en France et le premier de la saison, en battant en finale du tournoi ATP 250 de Marseille le Canadien Félix Auger-Aliassime 7-5, 7-6 (7-4).

>>Tennis : le Grec Tsitsipas contre le Canadien Auger-Aliassime en finale à Rotterdam

>>Tennis : Djokovic parmi les stars engagées à Indian Wells, avec Nadal et Barty

Le Russe Andrey Rublev sacré à l'Open 13 de Marseille, le 20 février.
Photo : AFP/VNA/CVN

Pour la 30e édition de l'Open 13, Rublev, 24 ans et 7e joueur mondial, succède donc à Daniil Medvedev et Stefanos Tsitsipas, respectivement sacrés en 2021 et les deux années précédentes.

Très ouverte sur le papier entre deux des figures montantes du circuit, la finale, parfois décousue, a tourné en faveur de Rublev, plus constant et un peu plus agressif à certains moments-clé.

"Ça a toujours été de belles batailles avec Félix depuis notre premier match en 2018. En ce moment il joue un des meilleurs tennis du circuit, il est au top", a expliqué Rublev après le match.

De fait, Auger-Aliassime (21 ans, 9e au classement ATP) venait de remporter son premier titre la semaine dernière à Rotterdam, avec un succès sur Rublev en demi-finale au passage, et n'est donc pas passé loin d'un doublé.

"Je viens de faire deux belles semaines. Je vais continuer et j'espère en gagner plusieurs autres (titres)", a déclaré le Canadien lors de la remise des prix.

Tie-break parfait

Il s'agit de la deuxième finale perdue à l'Open 13 pour le Canadien après celle de 2020 contre Tsitsipas et il en est désormais à neuf revers sur 10 finales disputées.

Après une défaite au 3e tour à l'Open d'Australie puis sa demi-finale à Rotterdam, Rublev monte de son côté en puissance avec ce titre, le premier depuis presqu'un an et celui remporté à Rotterdam.

Dans le premier set, c'est Auger-Aliassime qui a breaké le premier, mais il a commis trop de fautes directes pour conserver son avantage. Rublev est revenu et a à son tour fait le break à 6-5 en se montrant très agressif. Il a ensuite conclu (7-5) sur son service.

Lors de la deuxième manche, Auger-Aliassime, manifestement fatigué, a ensuite été breaké deux fois mais est à chaque fois revenu. Mais Rublev a ensuite livré un jeu décisif parfait pour gagner le titre.

"À 5-4, il a recommencé à très bien jouer et j'ai eu peur d'aller encore au troisième set", a reconnu le Russe, qui a eu à chaque fois besoin de trois manches pour s'imposer lors de ses trois premiers matchs, gagnés face aux Français Richard Gasquet, Lucas Pouille et Benjamin Bonzi.


AFP/VNA/CVN

back to top