14/07/2021 15:47
Un paquebot engagé dans une "croisière pour nulle part" a dû rentrer au port de Singapour plus tôt que prévu, mercredi 14 juillet, après la découverte à son bord d'un passager positif au coronavirus, rapportent des médias singapouriens.
>>Reprise des croisières en France : deux bateaux appareillent de Marseille
>>Venise rouvre sa lagune aux croisières dans une ambiance polémique

Le paquebot Dream Cruises amarré à Singapour le 14 juillet est rentré plus tôt que prévu de sa "croisière pour nulle part" après la découverte à bord d'un passager positif au virus.
Photo : AFP/VNA/CVN

Ce type de croisière, qui débute et s'achève dans la cité-Etat sans escale, a été lancé l'année dernière dans l'espoir de soutenir un secteur plombé par l'effondrement du tourisme du fait de la pandémie.

Elles ont remporté un vif succès auprès d'une partie de la population, dans une ville qui a globalement bien réussi à se protéger du coronavirus, mais au prix d'une fermeture drastique de ses frontières.

Le Dream Cruises est arrivé au port mercredi 14 juillet avec quelques heures d'avance sur son horaire théorique de retour, et ce parce qu'un cas de coronavirus avait été détecté à bord.

Les passagers ont été informés mercredi matin qu'un passager avait été testé positif et priés de retourner à leur cabine, a indiqué la chaîne CNA qui citait une personne à bord. L'individu positif aurait été en contact étroit avec un malade avant d'embarquer, selon la chaîne.

Le quotidien Straits Times rapporte de son côté que le passager était complètement vacciné et avait été testé négatif avant de monter à bord.

Le navire, qui appartient au conglomérat malaisien Genting Group, avait quitté Singapour dimanche soir 11 juillet pour une croisière de quatre jours. Le groupe n'a pas répondu dans l'immédiat aux sollicitations de l'AFP.

Une "croisière pour nulle part" similaire avait déjà été écourtée en décembre après le test positif d'un homme âgé à bord. Mais il s'était agi d'une fausse alarme puisque des examens complémentaires avaient montré qu'il n'était pas porteur du virus.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le lotus dans l’objectif du photographe Trần Bích

Le Vietnam cherche à vivifier le tourisme de bien-être Le tourisme de bien-être est devenu une tendance majeure dans le monde depuis que la pandémie de COVID-19 et la pollution ont amené les gens à accorder plus d’attention à leur santé.