29/03/2020 14:34
"Une des valeurs du rugby, c'est la solidarité" : depuis le début de la pandémie de coronavirus, le Top 14 se mobilise pour apporter son aide aux malades et aux soignants, en organisant notamment des cagnottes au profit des hôpitaux.
>>COVID-19 : demies et finales de Coupe d'Europe de rugby reportées à leur tour

Le talonneur de La Rochelle Jean-Charles Orioli (au centre) lors d'une rencontre de Top 14 contre Castres, le 30 novembre 2019 à La Rochelle.
Photo : AFP/VNA/CVN

Des actes de solidarité ont également émergé dans d'autres sports, à l'image des nombreux dons faits par des footballeurs et basketteurs. Le Top 14, lui, fait front face à la pandémie, plus de la moitié des clubs de l'élite ayant lancé des initiatives solidaires.

Le talonneur de La Rochelle Jean-Charles Orioli a été l'un des premiers à mettre la main à la pâte. Le 17 mars, au lendemain du message télévisé d'Emmanuel Macron qui limitait les déplacements des Français, le joueur de 30 ans a proposé ses services sur Twitter : "Si vous avez de la famille isolée sur l'île de Ré et qui a besoin de faire des courses ou de l'aide... Restons à la maison mais aussi solidaires !", avait-il alors clamé.

Orioli et ses équipiers ont ensuite lancé une cagnotte pour soutenir le centre hospitalier de La Rochelle. L'idée est simple : le public fait un don pour participer à un tirage au sort et espérer remporter l'un des maillots offerts par les joueurs des Maritimes. L'ailier Arthur Retière a ainsi proposé le maillot qu'il portait lors de la finale de Challenge européen l'année dernière face à Clermont (défaite 36-16).

L'ailier Vincent Rattez a, lui, mis en jeu celui du quart de finale de Coupe du monde des Bleus face au pays de Galles. Le pilier Dany Priso, le demi de mêlée Alexi Bales et l'ouvreur Jules Plisson ont emboîté le pas et la cagnotte a, à l'heure actuelle, atteint plus de 30.000 euros et près de 1.500 participants.

"Habituellement, ils nous supportent au stade. Aujourd'hui, c'est nous", a confié Orioli sur RMC.

Plus de 45.000 euros pour Toulouse

Les Rochelais ne sont pas les seuls à s'être mobilisés : l'UBB a également lancé sa cagnotte solidaire pour "soutenir le personnel soignant du CHU Pellegrin à Bordeaux", explique le leader du championnat. En jeu, des maillots de Nans Ducuing, Jefferson Poirot, Semi Radradra, Jean-Baptiste Dubié ou encore Santiago Cordero, tous dédicacés, ainsi que des ballons et des tuniques d'entraînement.

Même son de cloche du côté des champions de France toulousains, dont la cagnotte a déjà réuni plus de 45.000 euros à sept jours du tirage au sort. "En bon capitaine, Julien Marchand nous a proposé d'ouvrir une cagnotte. Tout se fait sur la base du volontariat, nous serons une bonne dizaine à offrir nos maillots. Certains seront hyper intéressants ! L'objectif est d'être le plus attractif possible", raconte le pilier Clément Castets dans les colonnes de La Dépêche du Midi.

"Une des valeurs du rugby, c'est la solidarité. Tout le monde peut participer et aider les hôpitaux", poursuit Castets, étudiant en école de podologie, qui a en outre été réquisitionné par le CHU de Toulouse pour venir aux côtés des soignants et les aider dans leur mission.

Sur le même modèle, Toulon, Castres, Clermont, Agen ou Oyonnax, club de Pro D2, ont lancé leur propre cagnotte. Le Stade français aussi, qui a organisé "la Passe Solidaire" au profit de la Fondation AP-HP, submergée en raison de la pandémie de coronavirus. Premier objectif déclaré : recueillir 30.000 euros. Pour attirer les donateurs, le club parisien a mis en jeu dix maillots dédicacés par l'ensemble de l'équipe mais aussi les crampons de Jonathan Danty, un maillot porté par Laurent Sempéré lors de la finale du Top 14 2015 ou un maillot de match de Kylan Hamdaoui...

Jeudi 26 mars, le Stade français a même lancé une cagnotte solidaire interne afin "de soutenir les salariés et les personnes du club les plus impactés par la crise et les mesures de chômage partiel".

Le Racing 92, lui, a lancé une initiative visant à financer des tablettes numériques aux malades et aux résidents des Établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD), qui pourront ainsi rester en contact avec leurs proches.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Le Vietnam accueille 3,73 millions de touristes étrangers en cinq mois Le nombre total de touristes étrangers venus au Vietnam entre janvier et mai a régressé de 48,8% par rapport à la même période de 2019, a fait savoir l’Office général des statistiques du Vietnam (GSO).