Reprise des relations diplomatiques complètes entre Israël et la Turquie

Israël et la Turquie ont annoncé mercredi 17 août le rétablissement complet de leurs relations diplomatiques et le retour des ambassadeurs dans les deux pays, mais Ankara a aussitôt souligné sa volonté de "continuer à défendre" les Palestiniens.

>>Israël et la Turquie trouvent un accord pour mettre fin à leur brouille

Les chefs de la diplomatie turque Mevlut Cavusoglu (droite) et israélienne Yaïr Lapid lors d'une conférence de presse, le 23 juin à Ankara.
Photo : VNA/CVN

Les relations israélo-turques ont connu un réchauffement ces derniers mois après une brouille de plusieurs années provoquée au départ par l'affaire du navire turc Mavi Marmara.

En 2010, les forces israéliennes avaient lancé un assaut meurtrier contre ce navire qui tentait d'acheminer de l'aide à Gaza, enclave palestinienne sous blocus israélien et contrôlé par les islamistes du Hamas, qui ont d'ailleurs des représentants en Turquie.

En mai 2018, après la mort d'une cinquantaine de Palestiniens tués par l'armée israélienne à Gaza, la Turquie avait rappelé son ambassadeur en Israël et renvoyé l'ambassadeur israélien. Israël avait riposté en renvoyant le consul général turc à Jérusalem.

Mercredi 17 août, le Premier ministre israélien Yaïr Lapid a annoncé le retour des ambassadeurs et des consuls généraux dans les deux pays après la "décision d'élever le niveau des liens à des relations diplomatiques pleines et entières".

"Le rétablissement des relations avec la Turquie est un atout important pour la stabilité régionale et une nouvelle économique très importante pour les citoyens d'Israël", a-t-il dit dans un communiqué.

M. Lapid s'est entretenu au téléphone dans la soirée avec le président turc Recep Tayyip Erdoganc, selon un communiqué de son bureau.

"Le Premier ministre et le président ont convenu que ces derniers développements sont des éléments importants dans le renforcement des relations qui vont amener à de nombreuses réalisations, notamment dans les domaines touristiques et économiques", affirme le communiqué.

M. Lapid a précisé que les vols directs d'Israël vers la Turquie allaient reprendre prochainement.

À Ankara, le chef de la diplomatie Mevlüt Cavusoglu a affirmé que la Turquie "continuera de défendre les droits des Palestiniens", malgré ce dégel.

"Il est important que nos messages (sur la question palestinienne) soient transmis directement par l'intermédiaire de l'ambassadeur", a-t-il souligné en annonçant la nomination prochaine d'un ambassadeur à Tel-Aviv.

AFP/VNA/CVN