Quand café et ronrons font bon ménage

Après le succès des café-librairie, café-concert et café-terrasse, une autre catégorie a récemment vu le jour, il s’agit du café… chat. Un concept de plus en plus populaire, notamment auprès des jeunes. Café, chats et caresses, la recette idéale pour un moment de détente.

>> Hanoï, c’est fort de café !

>> Un café vert à Hôi An apparaît sur le magazine américain Archdaily

>> Des ateliers artistiques : destination de prédilection des Haiphongais

>> Hanoï en miniature à travers une tasse de café à l’œuf

Un chatonne au café.

Les amoureux des chats peuvent se réjouir : un café félin vient d’ouvrir ses portes à l’angle de l’arrondissement de Hà Dông, à Hanoï. Il s’appelle La Chérie.

Il s’agit d’un salon de thé et de café où environ une vingtaine de chats Bengal ont élu domicile et vaquent à leurs occupations en toute liberté. La clientèle peut ainsi déguster un café tout en jouant avec ces petites boules de poil.

Un fort concept

Trân Thanh Hai, propriétaire de La Chérie.

C’est Trân Thanh Hai et son mari, un jeune couple, qui viennent d’inaugurer ce café quelque peu hors du commun. La jeune femme partage : “Avant l’ouverture, nous étions déjà propriétaires d’un élevage félin. J’aime les chats, j’aime leur parler, les caresser et je m’inquiète pour leur santé quand ils tombent malades”.

En se confiant à ses amis, elle s’est rendue compte que ‘‘dans cette vie moderne stressante, les gens restent parfois trop enfermés, tout le monde n’a pas la chance d’avoir un ami prêt à écouter nos états d’âme sans juger”. C’est ainsi que le concept de La Chérie a vu le jour : créer un lieu de repos inédit rempli de chats au magnifique pelage, pour le plus grand bonheur des clients. “Nous souhaitons que les gens puissent prendre du plaisir, qu’ils se sentent à l’aise, et tranquilles”, ajoute Trân Thanh Hai.

La Chérie est un lieu idéal pour oublier tous les tracas de la vie quotidienne.

L’ambiance invite effectivement à se poser l’espace d’un instant : pas de musique forte, juste le son d’un jouet pour chat de temps en temps, et quelques conversations entremêlées de miaulements ici et là. “Nos chats ont été triés sur le volet en termes de sociabilité envers les humains mais aussi les autres chats”, précise-t-elle.

La main à la patte

Un coin du caffé.

Mais qui donc sont ces chats ? Il y a notamment la petite Bơ, chatonne de 15 mois, qui ne se laissait pas facilement caresser avant d’arriver au café, mais est désormais une “colleuse” de compétition. Il y a également Sưa, 2 ans, qui elle, bien tranquille, surveille son monde du haut de son arbre à chat. “Une songeuse professionnelle”, confie Mme Hai. Lưc, pour sa part, est un chaton brun de 18 mois bourré d’énergie qui court partout. N’oublions pas de mentionner Kiên, Tommy, Nemo... Autant de beaux félins qui vivent et grandissent ensemble dans un environnement rempli de caresses et d’affection.

Cependant, tout établissement possède ses propres règles et La Chérie ne déroge pas à la règle. En effet, selon la propriétaire, pour le bien-être des animaux, ses petits compagnons suivent un régime alimentaire équilibré qui convient à leur nature et à leur degré d’activité. Il n’est pas bon pour eux de recevoir le moindre supplément, il est donc interdit de leur donner à manger, à boire, ou de les laisser grignoter dans votre assiette. Certains aliments certes très bons pour nous peuvent être mauvais, voire toxiques pour nos amis les bêtes.

Les félins sont ici très sollicités ainsi, afin qu’ils restent bien dans leurs pattes et que leurs câlins soient toujours volontaires et agréables, il ne faut jamais forcer un chat à venir, à rester sur vos genoux ou dans vos bras.

Boissons et desserts proposés.


La question du bien-être et de la santé des animaux qui vivent dans le café est naturellement primordiale. Ainsi, tous les chats sont à jour dans leur calendrier de vaccination.

La Chérie accueille les amateurs de desserts et de ronrons tous les jours de 08h00 à 22h00, dans un espace original et convivial.

Il est situé au 46TT4A dans la zone urbaine de Van Quan, arrondissement de Hà Dông.

Texte et photos : Diêu Thuy - NV/CVN

back to top