20/06/2021 15:27
Le président russe Vladimir Poutine a multiplié samedi 19 juin les promesses d'aides financières pour améliorer le quotidien des Russes avant les législatives de septembre.
>>Poutine assure que la Russie va poursuivre la modernisation de son armement
>>Vladimir Poutine s'autorise à faire deux mandats de plus

Le président russe Vladimir Poutine à sa résidence de Novo-Ogaryovo, près de Moscou, le 9 juin 2021.
Photo : AFP/VNA/CVN

Le maître du Kremlin s'est exprimé pendant près d'une heure devant plusieurs centaines de hauts responsables réunis à Moscou lors du Congrès du Parti au pouvoir, Russie Unie. "Le programme du Parti du leader doit être le programme du peuple", a lancé Vladimir Poutine, alors que Russie Unie est impopulaire sur fond de stagnation économique, de lassitude des électeurs et d'affaires de corruption.

Dans un discours entrecoupé d'applaudissements, le président russe a proposé d'investir plusieurs dizaines de milliards de roubles dans l'amélioration des transports publics, des routes et des infrastructures, la rénovation des écoles ou encore le nettoyage des rivières. "Une famille prospère et solide, avec des enfants, est le futur de la Russie", a-t-il encore déclaré, fidèle à sa défense des "valeurs familiales" et à son objectif de lutte contre le déclin démographique de la Russie.

Alors que la Russie est confrontée à une résurgence de l'épidémie de COVID-19, portée par le variant Delta et une campagne de vaccination laborieuse, M. Poutine a également demandé le lancement d'un programme d'au moins 100 milliards de roubles (1,1 milliard d'euros) pour renforcer "le système de convalescence médicale". "Je le répète : il faut mieux se faire vacciner que de tomber malade", a-t-il souligné, de très nombreux Russes se méfiant des vaccins.

Ces annonces interviennent alors que Russie Unie, qui contrôle la majorité de la Chambre basse du Parlement, a vu son soutien populaire déraper ces dernières années. Selon l'Institut public de sondages Vtsiom, sa cote de popularité tourne autour de 30%, soit dix points de moins qu'avant les législatives de 2016. Vladimir Poutine profite lui de 60% à 65% d'opinions favorables.

Les trois Partis de l'opposition parlementaire, généralement dociles et soutenant les initiatives du Kremlin (les communistes, le parti ultranationaliste LDPR et la formation Russie Juste) réuniraient environ 30% des suffrages, d'après Vtsiom.
 
Le scrutin doit se tenir du 17 au 19 septembre, officiellement pour assurer une sécurité optimale face au COVID.

Lors du congrès de samedi 19 juin, Vladimir Poutine a demandé que le scrutin exprime "la vraie volonté du peuple", tandis que le dirigeant officiel de Russie Unie, Dmitri Medvedev, a prôné un combat électoral "franc" pour une "victoire honnête".

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrez le monde des crayons de couleur à Hanoï

Quel visage aura le tourisme francophone au Vietnam après le COVID-19 ? L’activité touristique au Vietnam a été anéantie par la pandémie de COVID-19. Pour la deuxième année consécutive, les professionnels du tourisme francophones continuent à naviguer à vue en espérant un retour aux affaires après la crise.