18/11/2019 11:10
L’Université de la médecine de Hai Phong a organisé la troisième réunion nationale sur l’éducation médicale ayant pour thème "Améliorer la qualité de formation médicale basée sur la capacité", avec l’aide de l’Agence américaine pour le développement international et l’Organisation mondiale de la santé.

>>Une infirmière consacre sa vie à soigner les patients lépreux
>>Vinmec: coopération internationale pour une santé au top!
 

Des délégués à la troisième réunion nationale sur l’éducation médicale tenue le 15 novembre à Hai Phong (Nord). Photo : VNA/CVN

La réunion, qui a attiré 400 délégués vietnamiens et étrangers, a partagé les résultats de la réforme de l’éducation médicale et discuté d’autres questions comme l’élaboration des normes de compétence pour les étudiants participant à des activités de soins de santé primaires, la formation médicale basée sur les connaissances, la formation médicale basée sur les normes de compétence…

Prenant la parole, le ministre vietnamien de la Santé, Nguyên Thi Kim Tiên, a abordé les politiques du Vietnam dans l’amélioration de la formation médicale. Ces dernières années, le ministère de la Santé a mené de nombreuses réformes en élaborant des programmes de soin de santé primaires, de dépistage du cancer, de contrôle des épidémies, de renouvellement de la formation…

Partageant des expériences dans la formation médicale, le professeur Paul Worley, chef du Département de la santé de la campagne de l’Australie, a souligné la nécessité d’augmenter le nombre de médecins pour les zones rurales à travers l’octroi des finances pour les études des locaux et l’application des politiques d’attraction des étudiants ruraux de retourner travailler cher eux. Ces mesures permettent aux ruraux d’approcher davantage aux services de santé.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le Musée de la campagne – un voyage dans la campagne d’autrefois

Hô Chi Minh attire plus de 7,7 millions de touristes étrangers en onze mois Au cours des onze premiers mois de l’année, Hô Chi Minh-Ville a accueilli plus de 7,7 millions d’arrivées internationales, soit une hausse de 14,3% en variation annuelle.