Un village Tày réputé pour ses gâteaux de riz gluant

Le bánh chung est une sorte de gâteau de riz gluant, farci de haricot mungo et de viande de porc, qui est enveloppé dans des feuilles de dong (Phrynium placentarium). Il s’agit d’un plat traditionnel incontournable des Vietnamiens lors du Têt traditionnel (Nouvel An lunaire).

Lavage des feuilles de dong (Phrynium placentarium) pour l’emballage.

Alors que les Kinh confectionnent des bánh chung de forme carrée, les Tày dans le hameau de Ban Tùy, commune de Ngoc Duong, province de Hà Giang (Nord-Ouest), les fabriquent de forme bossue.

Les villageois ont leurs propres recettes pour la préparation de ce plat et veillent notamment à la qualité des ingrédients. Ces dernières années, les bánh chung de Ban Tùy sont devenus prisés par les touristes et les clients au-delà de la région. En moyenne, chaque ménage vend environ 30.000 à 50.000 pièces par an. En particulier, pendant la période précédant le Têt traditionnel, la production est multipliée par quatre voire cinq.

La clientèle est relativement stable, composée principalement de consommateurs domestiques des trois régions : Nord, Centre et Sud. De plus, des Vietnamiens d’outre-mer en commandent et des colis express sont envoyés en République de Corée, en Australie, à Hong Kong (Chine)...

Les femmes s’occupent des étapes importantes de la confection.
Le riz gluant, qui a été trempé dans un jus de feuilles de galanga, a une belle couleur verte.
Des gâteaux prêts pour la cuisson.
Un plat indispensable lors du Têt traditionnel.
Emballage de gâteaux pour l’envoi aux clients.

Texte et photos : Nam Thai - Linh Thao/VNA/CVN

Rédactrice en chef : Nguyễn Hồng Nga

Adresse : 79, rue Ly Thuong Kiêt, Hanoï, Vietnam.

Permis de publication : 25/GP-BTTTT

Tél : (+84) 24 38 25 20 96

E-mail : courrier@vnanet.vn, courrier.cvn@gmail.com

back to top