29/11/2021 08:17
Un séisme de magnitude 7,5 a frappé dimanche 28 novembre à l'aube le Nord du Pérou, faisant 10 blessés et des dégâts matériels, selon les premières informations des autorités péruviennes.
>>Un séisme de 4,5 secoue la capitale de l'Équateur
>>Un séisme de magnitude 6,2 frappe le Centre de l'Indonésie
>>Pérou : séisme de magnitude 5,7 à 127 km au nord-ouest de Salvacion (USGS)
>>Japon : un séisme de 6.1 secoue la région de Tokyo, plus de 30 blessés

Carte localisant l'épicentre des séismes qui ont frappé le Pérou, le 28 novembre.
Photo : AFP/VNA/CVN

Le tremblement de terre a frappé à 05h52 (10h52 GMT) la jungle septentrionale ainsi qu'une vaste zone voisine de la côte centrale, a précisé l'Institut national de géophysique péruvien.

Ce dernier situe l'épicentre à 98 km à l'est de Santa Maria de Nieva, le chef-lieu de la province de Condorcanqui dans le département d'Amazonas, à 860 km au nord-est de Lima près de la frontière avec l'Équateur, à une profondeur de 131 km.

Santa Maria de Nieva se trouve dans une zone peu peuplée où vivent des indigènes, sur les rives de la rivière Nieva.

Selon la défense civile, le séisme a fait dix blessés, et 75 maisons ont été détruites.

Le séisme a également provoqué des dégâts sur des infrastructures dans au moins deux provinces d'Équateur, a annoncé son président, Guillermo Lasso.

Au Pérou, la secousse a été ressentie sur quasiment la moitié du territoire, dans le Nord et le Centre, notamment dans des régions comme Piura, Tumbes, Lambayeque, Ancash et dans la capitale.

À Lima, située à plus de 1.000 km au sud de l'épicentre, la population est descendue dans les rues de certains quartiers.

La capitale péruvienne, peuplée de 10 millions d'habitants, avait déjà été secouée un peu plus tôt dimanche matin 28 novembre par une autre secousse de magnitude 5,2.

"Nous sommes tous sortis dans la rue, nous avons très peur", a déclaré au téléphone à la radio RPP Lucia, de la ville de Chota dans la région de Cajamarca, dont est originaire le président péruvien Pedro Castillo.

"La secousse a été immense", a aussi témoigné auprès de la radio RPP Hector Requejo, le maire du district de Santa Maria de Nieva, qui compte 2.500 habitants. Il a raconté que quelques maisons construites en terre séchée et en bois s'étaient effondrées.

Dans le district de La Jalca, également dans le département d'Amazonas, le clocher de 14 m de haut d'une église coloniale s'est écroulé. Des coupures d'électricité ont été signalées dans les régions affectées.

Le Pérou est secoué chaque année par au moins 400 séismes perceptibles, car il est situé sur la ceinture de feu du Pacifique, une zone d'activité tellurique qui s'étend le long de la côte ouest du continent américain.

Le 15 août 2007, un séisme de magnitude 7,9 dont l'épicentre avait été localisé sur la côte centrale avait secoué le port de Pisco, faisant 595 morts.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les "patients" particuliers de l'enseignante de 89 ans

Des programmes promotionnels attractifs pour le Nouvel An lunaire À l'occasion du Nouvel An lunaire (Têt), les agences de voyage vietnamiennes coopèrent avec les compagnies aériennes pour proposer des forfaits touristiques attractifs afin de répondre à la demande des habitants.