14/06/2021 16:33
La nageuse australienne de 19 ans Kaylee McKeown a battu le record du monde du 100m dos lors des qualifications olympiques de son pays dimanche 13 juin à Adélaïde, parcourant la distance en 57 secondes 45/100e.
>>Natation : après l'or du 100 m papillon, Wattel en pole sur 100 m
>>Marie Wattel sacrée championne d'Europe ex aequo du 100m papillon

L'Australienne Kaylee McKeown est félicitée par sa compatriote Minna Atherton, après avoir battu le record du monde du 100m dos, lors des qualifications pour les JO de Tokyo, le 13 juin à Adelaïde.
Photo : AFP/VNA/CVN

Très en forme depuis le début de la saison, McKeown a amélioré la meilleure marque mondiale, détenue depuis 2019 par sa rivale américaine du même âge Regan Smith, de douze centièmes. Elle a dédié sa performance à son père, décédé l'année passée.

"Je n'arrive pas à y croire. Je voulais juste venir et chasser mes idées noires", a déclaré, en larmes, la nageuse à la sortie du bassin.

"Cela a été une longue année pour moi et ma famille. Cela fait dix mois aujourd'hui que mon père est mort. Avoir cet évènement derrière moi et réaliser cette performance, je pense qu'il aurait été très fier", a-t-elle continué.

L'Australienne est plus que jamais une prétendante à de nombreuses médailles olympiques cet été à Tokyo, sur 100 m dos mais aussi sur 200 m dos ou sur le 200 m quatre nages.

L'expérimentée Emily Seebohm, deuxième de la course en 58 secondes 59/100e, a également décroché son billet pour ce qui seront ses quatrièmes Jeux.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrez le monde des crayons de couleur à Hanoï

L'île de Phu Quôc accueillera-t-elle des visiteurs étrangers à partir d'octobre ? Le secteur touristique consulte actuellement ministères et services concernés à propos du processus et plan pilote pour l'accueil des voyageurs internationaux sur l'île de Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), pendant six mois, à partir d'octobre prochain.