Mode à Paris : Dries Van Noten fleuri, Rochas théâtral

Le Belge Dries Van Noten est passé symboliquement du noir aux robes fleuries mercredi 28 septembre à Paris, le Français Charles de Vilmorin ayant choisi la théâtralité pour la collection de Rochas présentée aux Folies Bergère.

>> Mode à Paris : l'été coloré et relax pour l'homme Hermès

>> Victoria Beckham vient épicer la Fashion week de Paris

Défilé Dries Van Noten à Paris, le 28 septembre.
Photo : AFP/VNA/CVN

Le créateur belge a choisi le thème "de l'obscurité à la lumière" pour son premier défilé physique femme depuis 2020. Pendant la crise sanitaire, il avait présenté ses collections dans des films malgré le retour aux défilés physiques depuis plus d'un an.

Après les premières pièces noires d'une élégance impeccable (tailleurs, vestes aux épaules surdimensionnées ou robes sculpturale), le défilé a pris progressivement des couleurs avec de bijoux massifs en passant par des pièces pastels pour terminer dans des imprimés fleuris.

Les chaussures aux talons incurvés et fioritures ne passent pas inaperçues.

Les éléments de texture - smocks, crochets, fronces et volants - sont travaillés à la main.
Photo : AFP/VNA/CVN

Transparence et légèreté contrastent avec la structure: ainsi une veste masculine se porte avec une jupe en mousseline.

Princesses en baskets

La Danoise Cecilie Bahnsen, l'une des rares représentantes de la mode scandinave à la Fashion week parisienne, a fait défiler des princesses en baskets avec une nouvelle collection de robes volumineuses, cool et romantiques en couleurs claires.

Malgré leur construction élaborée mariant asymétries, rubans et découpes, elles sont faciles à porter avec des chaussures plates ou superposées sur un jean.

"Les filles (...) pourraient mettre une robe un mardi matin pluvieux pour se sentir bien, ou aller à une fête un samedi soir  (...). J'aime l'idée de pouvoir créer quelque chose de précieux pour chaque jour", explique Cecilie Bahnsen dans la note du défilé.

Amples, ces robes vont à toutes les morphologies, ce que prouve le casting varié pour le défilé, qui s'est déroulé sous la pluie dans la cour de la Monnaie de Paris.

Froufrous et crinolines

Le créateur belge a choisi le thème "de l'obscurité à la lumière" pour son premier défilé physique femme depuis 2020.
Photo : AFP/VNA/CVN

Directeur artistique de la maison française Rochas, Charles de Vilmorin s'est invité au mythique théâtre des Folies Bergère, où s'étaient produits Joséphine Baker, Jean Gabin, Dalida ou le couturier Jean Paul Gaultier, avec son premier spectacle.

Abondance de volants et de froufrous, coiffures punk, talons bijoux: la collection correspondait à l'esprit du lieu.

Les corsets portés sur une chemise blanche et les robes paniers y sont autorisés, mais la collection propose aussi des pièces plus conventionnelles comme un tailleur pantalon à carreaux ou des robes longues blanche ou fuchsia.

AFP/VNA/CVN

back to top