17/04/2020 14:54
L’Indonésie a dépassé le Japon pour devenir le troisième plus grand marché mondial de l’aviation comme les compagnies aériennes continuant de réduire leur capacité en passagers en raison de la pandémie du nouveau coronavirus, selon OAG Aviation Worldwide.
>>Croissance du marché aérien: le Vietnam en tête d'Asie du Sud-Est
>>Les voyagistes essaient d'anticiper une reprise encore très incertaine

Des voyageurs à l’aéroport international Juanda en ville de Surabaya.
Photo : AFP/VNA/CVN 

La capacité prévue du pays est désormais de 2,1 millions de sièges, en baisse de 7,8% par rapport à la semaine dernière, mais juste devant celle du Japon après une baisse de près de 15%. La capacité chinoise a augmenté de 7,2% pour atteindre 8,7 millions de sièges, ce qui en fait le plus grand marché. Les États-Unis ont chuté de près de 27% à 8,2 millions cette semaine.

Un marché intérieur résilient a aidé à protéger l’Indonésie dans une certaine mesure, bien que sa capacité soit toujours en baisse de 33% par rapport à la semaine du 20 janvier et que les efforts de confinement soient intensifiés alors que les contaminations pourraient grimper à 95.000 d’ici la fin du mois prochain, contre environ 4.500 à présent.

La semaine dernière, le président Joko Widodo a interdit aux employés du gouvernement de voyager pendant le ramadan, mois sacré de l’islam, et a exhorté le public à éviter de faire des voyages durant la période de pic des déplacements dans la quatrième nation la plus peuplée du monde.

La demande croissante et les vacances saisonnières de mai devraient voir une nouvelle reprise sur ce marché alors que trois grandes compagnies aériennes chinoises, Air China, China Eastern Airlines et China Southern Airlines, signalent toutes une augmentation de leur capacité hebdomadaire.

De nombreux marchés régionaux fonctionnent à moins de 15% de leur capacité historique. Le 20 janvier, 790 compagnies aériennes prévoyaient d’opérer des services réguliers contre 590 cette semaine, soit une baisse de 25%.

Certains transporteurs qui exploitaient habituellement plus d’un million de sièges par semaine à cette période de l’année ne volent pas du tout, comme Ryanair Holdings Plc, EasyJet Plc, AirAsia BHD et Turkish Airlines.

OAG note aussi la différence d’impact de la pandémie sur les marchés de chaque transporteur : les marchés intérieurs se sont beaucoup mieux comportés que les secteurs internationaux. De nombreux facteurs influencent ce résultat, comme les restrictions de voyage entre les pays, la taille des marchés intérieurs ou les modes de transport alternatifs limités.

Cependant, la capacité intérieure mondiale a diminué de 57% depuis la mi-janvier quand l’international affiche -88% ; désormais, les vols domestiques représentent 85% de tous les sièges fournis, contre 61% au début de la pandémie.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Will Phap, le vlogger français à Hanoï

De nombreuses localités vietnamiennes honorées Hanoï, Hô Chi Minh-Ville, Dà Nang, Phu Quôc et Hôi An figurent dans des classements de Travelers' Choice Adwards 2020 de TripAdvisor, le plus grand site de voyage au monde.